Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Russie et France doivent rester partenaires malgré les sanctions (Narychkine)

    International
    URL courte
    Sanctions contre la Russie (826)
    0 0 0

    Le président de la Douma (chambre basse du parlement russe) Sergueï Narychkine estime que la Russie et la France doivent maintenir des relations de partenariat malgré les sanctions décrétées par la France contre la Russie en raison de la position de Moscou sur la Crimée.

    Le président de la Douma (chambre basse du parlement russe) Sergueï Narychkine estime que la Russie et la France doivent maintenir des relations de partenariat malgré les sanctions décrétées par la France contre la Russie en raison de la position de Moscou sur la Crimée.

    "Les relations russo-françaises traversent une période difficile suite à la campagne russophobe orchestrée dans certains pays d'Europe occidentale. Nous sommes persuadés que les deux pays doivent maintenir leur partenariat dans l'intérêt des peuples français et russe", a déclaré samedi M. Narychkine lors d'une rencontre avec la présidente du Front national Marine Le Pen.

    Selon M. Narychkine, la France est considérée en Russie comme l'un des principaux partenaires. Le parlementaire russe a également félicité Mme Le Pen à l'occasion des "brillants résultats remportés par son parti aux dernières élections municipales".

    "Je pense que nous avons toutes les raisons de parler d'un tournant dans l'histoire politique en France où une troisième force - le Front national - intervient dans la compétition entre les centristes de droite et les socialistes", a conclu le président de la Douma.

    Dossier:
    Sanctions contre la Russie (826)

    Lire aussi:

    Les entretiens Poutine-Macron passés au crible par le Conseil de sécurité russe
    Marine Le Pen établit un nouveau record du FN en nombre de voix obtenues
    En mars prochain, vous pourrez dire adieu au Front national
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik