Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine: les autorités commettent des "crimes" dans l'est (Poutine)

    International
    URL courte
    Séance annuelle de questions-réponses avec Vladimir Poutine (2014) (31)
    0 820

    L'emploi de chars et d'avions en vue de réprimer les protestations dans l'est de l'Ukraine constitue "un crime" des nouvelles autorités de Kiev, estime le président russe Vladimir Poutine.

    L'emploi de chars et d'avions en vue de réprimer les protestations dans l'est de l'Ukraine constitue "un crime" des nouvelles autorités de Kiev, estime le président russe Vladimir Poutine.

    "Au lieu de prendre conscience du fait que quelque chose n'allait pas bien en Ukraine et d'engager un dialogue, ils sont allés jusqu'à envoyer des chars et des avions contre la population civile. Il s'agit d'un nouveau crime très grave des dirigeants actuels de Kiev", a déclaré le chef du Kremlin jeudi lors de sa séance annuelle de questions-réponses avec la population.

    Depuis mardi 15 avril, les autorités ukrainiennes mènent une vaste opération impliquant des unités armées en vue de réprimer les manifestations des partisans de la fédéralisation qui se déroulent dans plusieurs villes de l'est et du sud du pays.

    Jeudi, le ministre ukrainien de l'Intérieur par intérim Arsen Avakov a fait état de trois morts parmi les manifestants dans la ville de Marioupol.

    Dossier:
    Séance annuelle de questions-réponses avec Vladimir Poutine (2014) (31)

    Lire aussi:

    Donbass: «au lieu de colombes de la paix, Kiev envoie des faucons de la guerre»
    La Pologne a déjà enregistré plus d'un million de réfugiés ukrainiens
    Kiev renoncerait à récupérer Donetsk et Lougansk par la force
    Selon Amnesty International, l’Ukraine continue de réprimer les journalistes
    L’armée ukrainienne, une des «plus efficaces» en Europe, selon Porochenko
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik