Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine: Abkhazie et Ossétie du Sud soutiennent la position russe

    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 15941

    La Russie et l'Abkhazie évaluent de la même façon les événements actuels en Ukraine, alors que l'Ossétie du Sud réaffirme son soutien à la position de Moscou sur la crise ukrainienne", annonce la diplomatie russe à l'issue de consultations diplomatiques dans la capitale russe.

    La Russie et l'Abkhazie évaluent de la même façon les événements actuels en Ukraine, alors que l'Ossétie du Sud réaffirme son soutien à la position de Moscou sur la crise ukrainienne", annonce vendredi la diplomatie russe à l'issue de consultations diplomatiques dans la capitale russe.

    "Moscou et Soukhloumi ont constaté la coïncidence de leurs évaluations de l'actuelle évolution de la situation en Ukraine et autour de ce pays. L'Ossétie du Sud a réaffirmé son soutien à la position de la Russie sur la crise en Ukraine", lit-on dans le communiqué publié suite à la rencontre du vice-ministre russe des Affaires étrangères Grigori Karassine avec les chefs de diplomatie abkhaz et sud-ossète, Viatcheslav Tchirikba et David Sanakoïev.

    Un changement de pouvoir ayant des caractéristiques d'un coup d'Etat s'est produit à Kiev le 22 février 2014. La Rada suprême (parlement) a destitué le président Viktor Ianoukovitch, réformé la Constitution et fixé l'élection présidentielle au 25 mai. Moscou a contesté la légitimité des décisions de la Rada, alors que l'Occident a soutenu les nouveaux dirigeants ukrainiens.

    Refusant de reconnaître les nouvelles autorités à Kiev, la république de Crimée et la ville de Sébastopol ont adhéré à la Fédération de Russie à la mi-mars au terme d'un référendum où plus de 96% des votants se sont prononcés pour cette décision. 

    Les grandes villes de l'Est et du Sud de l'Ukraine, dont Donetsk, Kharkov et Lougansk, connaissent depuis mars une mobilisation sans précédent des partisans de la fédéralisation du pays qui réclament des référendums sur le statut politique de leurs régions à l'instar du référendum en Crimée. Le mouvement de protestation contre la politique des nouvelles autorités de Kiev s'est étendu à différentes villes de la région de Donetsk, dont Slaviansk. Les autorités ukrainiennes ont lancé une opération militaire contre les manifestants.

    Moscou a qualifié de "très dangereuse" la décision d'utiliser la force armée contre les protestataires. Le président Poutine a déclaré jeudi que la décision du régime actuel à Kiev d'utiliser réellement l'armée à Slaviansk, était un crime très grave contre le peuple ukrainien.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik