Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Russie: les PDG de Rosneft et Gazprom visés par des sanctions US (journal)

    International
    URL courte
    Sanctions contre la Russie (826)
    0 0 0

    Les Etats-Unis se préparent à décréter des sanctions à l'encontre des patrons des groupes pétrogaziers russes Rosneft et Gazprom Igor Setchine et Alexeï Miller, rapporte lundi le journal américain New York Times se référant à des sources anonymes proches du dossier.

    Les Etats-Unis se préparent à décréter des sanctions à l'encontre des patrons des groupes pétrogaziers russes Rosneft et Gazprom Igor Setchine et Alexeï Miller, rapporte lundi le journal américain New York Times se référant à des sources anonymes proches du dossier.

    D'après le quotidien, les sanctions prévoient un gel des avoirs sur le territoire US ainsi que l'interdiction aux sociétés et individus américains d'effectuer des transactions avec les personnes concernées.

    Samedi 26 avril, les pays du G7 ont accusé la Russie de ne pas respecter les dispositions de l'accord international conclu à Genève en vue de désamorcer la situation en Ukraine, et ont menacé d'imposer de nouvelles sanctions à l'encontre de Moscou.

    Pour sa part, la Maison Blanche s'est déclarée déterminée à étendre ses propres sanctions contre la Fédération de Russie lundi 28 avril. Ces mesures viseraient en premier lieu les personnes considérées comme proches du chef du Kremlin Vladimir Poutine.

    Les Etats-Unis et l'Union européenne ont précédemment décrété une série de sanctions contre des responsables politiques et des hommes d'affaires russes suite au rattachement de l'ex-république autonome ukrainienne de Crimée à la Fédération de Russie, considéré comme une annexion par les nouvelles autorités de Kiev.

    Depuis plusieurs semaines, les régions sud-est de l'Ukraine restent le théâtre d'une confrontation meurtrière entre les partisans de la fédéralisation du pays et les troupes de l'armée régulière envoyées dans la région dans le cadre d'une opération dite antiterroriste.

    Les nouveaux dirigeants ukrainiens, arrivés au pouvoir suite au renversement du président Viktor Ianoukovitch en février 2014, accusent Moscou de soutenir les protestataires dans le sud-est du pays.

    Dossier:
    Sanctions contre la Russie (826)

    Lire aussi:

    Trump prend position sur les sanctions antirusses
    Le parlement russe révèle l’objectif de la prorogation des sanctions de l’UE contre Moscou
    Les sanctions européennes visant la Crimée prolongées d'un an
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik