Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Crimée privée d'eau: Kiev nie la construction d'une digue

    International
    URL courte
    Référendum en Crimée (2014) (416)
    0 23 0 0

    L'Ukraine ne construit pas une digue destinée à priver d'eau la Crimée, mais un poste de contrôle sur le canal de Crimée du Nord, a déclaré le président de l'administration régionale de Kherson Iouri Odartchenko.

    L'Ukraine ne construit pas une digue destinée à priver d'eau la Crimée, mais un poste de contrôle sur le canal de Crimée du Nord, a déclaré mercredi le président de l'administration régionale de Kherson Iouri Odartchenko.

    "Nous construisons un poste de contrôle dans la région de Kherson qui permettra de techniquement contrôler, à un litre près, l'eau qu'on peut livrer à la Crimée", a indiqué M.Odartchenko.

    Il a démenti l'information diffusée par l'agence Kryminform selon laquelle une digue destinée à couper l'eau à la Crimée était en chantier dans la région.

    Le canal de Crimée du Nord a assuré jusqu'à 85% des besoins en eau douce de la péninsule de Crimée. L'Ukraine a fermé les écluses après l'adhésion de la Crimée à la Russie à la mi-mars, selon l'agence ukrainienne UNIAN.

    Les autorités de la Crimée ont entrepris quatre tentatives de remettre à Kiev des documents en vue de signer un accord sur les livraisons d'eau du Dniepr. Toutefois le Service ukrainien des Eaux a rejeté ces requêtes, limitant le débit du canal de Crimée du Nord à 4 m³/sec alors que le niveau normal se situe à 80-85 m³/sec.

    La Crimée envisage de forer 36 nouveaux puits pour satisfaire ses besoins en eau potable. Les autorités locales espèrent que cela permettra d'alimenter en eau la plupart des localités de la péninsule.

    Dossier:
    Référendum en Crimée (2014) (416)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik