Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Poutine: libération d'experts de l'OSCE, contribution russe à la détente

    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 2 0 0

    Ayant participé à la libération des observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), retenus en Ukraine, la Russie a contribué à faire baisser la tension, a rappelé le président russe Vladimir Poutine.

    Ayant participé à la libération des observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), retenus en Ukraine, la Russie a contribué à faire baisser la tension, a rappelé mercredi le président russe Vladimir Poutine.

    "Notre concours à la libération des observateurs militaires de l'OSCE en Ukraine a constitué  notre contribution à la détente", a déclaré le chef de l'Etat devant les journalistes.

    Et d'ajouter que maintenant les parties en Ukraine elle-même devraient nouer un dialogue direct sur un pied d'égalité, la voie du règlement ne passant que par une conversation honnête et ouverte. 

    Le 25 avril, les partisans de la fédéralisation de l'Ukraine dans la ville de Slaviansk ont interpellé un groupe d'experts de l'OSCE déployé dans la région de Donetsk pour contrôler l'application de l'accord adopté le 17 avril dernier à Genève sur les mesures de "désescalade" en Ukraine. Ces représentants de l'OSCE étaient accompagnés d'un groupe d'officiers de l'Etat-major général ukrainien que le "maire populaire" de Slaviansk Viatcheslav Ponomarev a qualifiés d'"espions".

    Le représentant spécial du président russe Vladimir Loukine a été envoyé pour négociations en Ukraine, et le 3 mai les experts militaires de l'OSCE ont été relâchés.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Explosion d’une voiture de l’OSCE: l’UE ne participera pas à l’enquête
    Moscou appelle Washington à évaluer plus précisément l'attaque sur l’OSCE en Ukraine
    Donbass: un membre de l'OSCE tué dans l'explosion de son véhicule
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik