Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine: un élu du Congrès US appelle à renoncer à l'octroi d'aide

    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 1 0 0

    Les Etats-Unis ne doivent pas accorder d'aide financière à l'Ukraine où un changement de pouvoir s'est produit suite à une destitution violente du président élu en février, a déclaré un membre républicain du Congrès américain, Dana Rohrabacher.

    Les Etats-Unis ne doivent pas accorder d'aide financière à l'Ukraine où un changement de pouvoir s'est produit suite à une destitution violente du président élu en février, a déclaré jeudi un membre républicain du Congrès américain, Dana Rohrabacher.

    "Nous ne devons pas nous y ingérer. Nous ne devons pas emprunter de l'argent. J'espère que les intervenants d'aujourd'hui préciseront combien cela coûte aux contribuables américains. Quand nous accumulons des dettes de centaines de milliards de dollars tous les ans, il n'y a pas de raisons d'emprunter des fonds pour accorder une aide à l'Ukraine", a indiqué M.Rohrabacher lors d'auditions au Congrès.

    "La situation en Ukraine est beaucoup plus grave qu'on ne nous le montre. Le président élu d'Ukraine Ianoukovitch a été destitué suite à des violences de rue. C'est là que le chaos a commencé. Il ne faut pas dire: +Mon Dieu, les Russes sont responsables de tout+. Cela a commencé avant que la Russie s'implique", a-t-il ajouté.

    La plupart des membres du Congrès ont toutefois appelé jeudi à élargir les sanctions contre la Russie qui, selon eux, souhaiterait saper la tenue de la présidentielle ukrainienne.

    Le républicain Dana Rohrabacher est l'un des rares élus à s'être opposé à des sanctions contre la Russie après l'adhésion de la Crimée à la Russie à la mi-mars.

    Selon la secrétaire d'Etat adjointe américaine Victoria Nuland, les Etats-Unis accorderont plus de 250 millions de dollars d'aide directe à l'Ukraine en 2014, dont 18 millions de dollars d'assistance aux forces de l'ordre et 11 millions de dollars destinés à tenir l'élection présidentielle anticipée le 25 mai.

    Selon le président russe Vladimir Poutine, la présidentielle du 25 mai constitue "un pas dans une bonne direction, mais elle ne règlera rien si tous les citoyens ukrainiens ne sont pas certains que leurs droits seront garantis après l'élection".

    Un changement de pouvoir s'est produit en Ukraine le 22 février dernier. La Rada suprême (parlement) a destitué le président Viktor Ianoukovitch, réformé la Constitution et fixé la présidentielle anticipée au 25 mai. Les régions du sud-est de l'Ukraine se sont révoltées contre la politique des nouveaux dirigeants du pays et réclament la fédéralisation de l'Ukraine.

    La république de Crimée a proclamé son indépendance et a adhéré à la Fédération de Russie à la mi-mars suite à un référendum.

    Les protestataires du sud-est de l'Ukraine ont fixé au 11 mai un référendum sur le statut politique des régions du Donbass. L'armée ukrainienne mène depuis la mi-avril une vaste opération contre les partisans de la fédéralisation, impliquant des hélicoptères et des blindés.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik