Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La Lettonie pénalise la négation de l'agression soviétique: Moscou indigné

    International
    URL courte
    0 0 0

    La Russie est indignée par la décision du parlement letton d'instaurer la responsabilité pénale pour la négation de l'occupation soviétique et nazie de la Lettonie, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères.

    La Russie est indignée par la décision du parlement letton d'instaurer la responsabilité pénale pour la négation de l'occupation soviétique et nazie de la Lettonie, a déclaré vendredi le ministère russe des Affaires étrangères.

    "Cette décision du parlement letton, qui est sans doute déterminée par la conjoncture politique, suscite notre indignation légitime. Nous la considérons comme une nouvelle tentative cynique des autorités lettones de déformer l'histoire en faisant l'amalgame entre l'Allemagne hitlérienne et l'Union soviétique, pays qui a apporté une contribution décisive à la victoire contre le fascisme. C'est une tentative de souiller la mémoire de ceux qui ont sauvé le monde de la "peste brune" au prix de sacrifices énormes", a indiqué le porte-parole du ministère Alexandre Loukachevitch.

    Le parlement letton a adopté jeudi en dernière lecture des amendements au Code pénal instaurant une peine de prison pour la glorification, la négation, la justification ou la mise en doute de l'occupation nazie et soviétique de la Lettonie.

    Selon Moscou, la Lettonie a ainsi violé ses engagements internationaux, parce que "personne n'a annulé les décisions du procès de Nuremberg qui constituent la base du système du droit international", a rappelé M.Loukachevitch.

    Lire aussi:

    En cas de guerre, la Lettonie suggère à sa population de se défendre toute seule
    Les Russes, discriminés en Lettonie, saisissent la Cour pénale internationale
    Arrestation du rédacteur en chef de Sputnik en Lettonie: une «tentative d’intimidation»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik