Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Cyberespionnage: cinq officiers chinois inculpés aux Etats-Unis

    International
    URL courte
    0 02

    Cinq officiers de l'armée chinoise ont pour la première fois été inculpés aux Etats-Unis pour "piratage informatique" à l'encontre de six sociétés américaines, a annoncé le procureur général des Etats-Unis Eric Holder.

    Cinq officiers de l'armée chinoise ont pour la première fois été inculpés aux Etats-Unis pour "piratage informatique" à l'encontre de six sociétés américaines, a annoncé lundi à Washington le procureur général des Etats-Unis Eric Holder.

    "Il s'agit des premières poursuites jamais engagées à l'encontre d'un acteur étatique pour piratage informatique", a indiqué M.Holder lors d'une conférence de presse.

    "Cette fois, les personnes inculpées ont utilisé des moyens d'espionnage à des fins commerciales", a indiqué M.Holder.

    Selon le procureur général, parmi les victimes de cyberespionnage figurent notamment le producteur de combustible nucléaire Westinghouse Electric, le producteur d'acier United States Steel Corp, le géant de l'aluminium Alcoa, le producteur des métaux Allegheny Technologies, le syndicat des métallos United Steelworkers Union et le fabricant de panneaux solaires SolarWorld.

    Selon un représentant du FBI américain, l'enquête a duré plusieurs années.

    Washington espère que les officiers seront traduits en justice aux Etats-Unis et que le gouvernement chinois coopérera avec la justice américaine.

    La société américaine de sécurité informatique Mandiant a annoncé en février 2013 que l'unité N°61398 de l'Armée chinoise était derrière des centaines d'attaques informatiques contre les Etats-Unis. Le gouvernement américain a antérieurement déclaré qu'il envisageait d'adopter des sanctions contre la Chine s'il y avait des preuves attestant que Pékin était impliqué dans les cyberattaques contre les entreprises et sociétés américaines. La Chine a rejeté les accusations à maintes reprises, dénonçant en même temps les activités de pirates informatiques américains dans le secteur chinois d'Internet.

    Lire aussi:

    Le coupable de la plus importante cyberattaque de l’histoire dévoilé
    Yahoo piraté: pour le FBI, ça sent le complot russe
    Un tiers des cyberattaques contre la Russie lancées depuis les États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik