Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Crimée/eau douce: Moscou débloquera 53,1 M EUR

    International
    URL courte
    Référendum en Crimée (2014) (416)
    0 7 0 0

    Le gouvernement russe débloquera 2,5 milliards de roubles (53,1 millions d'euros) pour assurer l'alimentation en eau douce de la Crimée, a déclaré jeudi le premier ministre Dmitri Medvedev.

    Le gouvernement russe débloquera 2,5 milliards de roubles (53,1 millions d'euros) pour assurer l'alimentation en eau douce de la Crimée, a déclaré jeudi le premier ministre Dmitri Medvedev.

    "On sait que malheureusement, l'Ukraine a coupé le robinet d'eau douce (à la Crimée) (…). Il est certain que nous allons assurer  une alimentation plus fiable en eau douce. Le centre fédéral fournira l'aide financière nécessaire. Actuellement, il est prévu de débloquer 2,5 milliards de roubles pour la région", a indique le premier ministre lors d'une réunion du gouvernement russe.

    Il a souligné qu'actuellement, la pénurie d'eau en Crimée était compensée par les sources locales.

    A la mi-mars, suite à l'adhésion de la Crimée à la Russie, l'Ukraine a fermé les écluses du canal de Crimée du Nord qui  assurait jusqu'à 85% des besoins en eau douce de la péninsule.

    Les autorités de la Crimée ont quatre fois essayé de remettre à Kiev des documents en vue de signer un accord sur les livraisons d'eau du Dniepr. Toutefois le Service ukrainien des Eaux a rejeté ces requêtes, limitant le débit du canal de Crimée du Nord à 4 m³/sec alors que le niveau normal est de 80-85 m³/sec.

    La Crimée envisage de forer 36 nouveaux puits pour satisfaire ses besoins en eau potable. Les autorités locales espèrent que cela permettra d'alimenter en eau la plupart des localités de la péninsule.

    Dossier:
    Référendum en Crimée (2014) (416)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik