Ecoutez Radio Sputnik
    International

    UEE: le scepticisme occidental sur l'intégration eurasiatique dissipé (député)

    International
    URL courte
    Création de l’Union économique eurasiatique (56)
    0 11

    La signature de l'accord instituant l'Union économique eurasiatique (UEE) dissipe le scepticisme occidental et perturbe les projets de certains pays misant sur la soumission des pays membres de cette alliance, a déclaré Alexeï Pouchkov, chef de la commission pour les affaires internationales de la Douma.

    La signature de l'accord instituant l'Union économique eurasiatique (UEE) dissipe le scepticisme occidental et perturbe les projets de certains pays misant sur la soumission des pays membres de cette alliance, a déclaré jeudi Alexeï Pouchkov, chef de la commission pour les affaires internationales de la Douma. 

    "La signature de l'accord signifie le passage de l'intégration eurasiatique à un niveau qualitativement nouveau. Nous nous rappelons que lors du lancement de ce processus (…) le scepticisme envers ses perspectives ne manquait pas et provenait principalement de l'Occident", a indiqué l'homme politique dans une interview à RIA Novosti. 

    "C'est comme si l'on tentait de nous persuader que seuls les pays occidentaux étaient aptes à une intégration économique (…) et que la prédilection des pays de l'ex-URSS était de devenir des satellites des unions d'intégration occidentales", a poursuivi M.Pouchkov. 

    La signature de l'accord prouvera le succès des processus d'intégration entre la Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan et, en même temps, réfutera les calculs de ceux qui comptaient sur une soumission politique et économique de ces pays, a souligné le responsable russe. 

    Il a espéré que dans l'avenir d'autres Etats rejoindraient l'UEE, tout en soulignant que toute précipitation était déplacée: "Cette adhésion doit murir. Il a fallu 40 ans aux processus d'intégration en Europe pour voir se former l'UE", a conclu M.Pouchkov. 

    La Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan ont signé ce jeudi 29 mai à Astana l'accord instituant l'Union économique eurasiatique, le document approprié entrera en vigueur le 1er janvier 2015.   

    L'Union économique sera une forme plus avancée d'intégration de ces trois pays, qui possèdent déjà un territoire douanier commun (Union douanière).

    Dossier:
    Création de l’Union économique eurasiatique (56)

    Lire aussi:

    Union économique eurasiatique: pas une réincarnation de l'URSS, selon le Président kazakh
    La Moldavie choisit l'Union économique eurasiatique
    La nouvelle Route de la soie, la multipolarité économique en marche
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik