Ecoutez Radio Sputnik
    Comment des lobbyistes allemands vinrent au secours de Ioulia Timochenko

    Ukraine: Timochenko aurait coopéré avec la mafia (WikiLeaks)

    © Sputnik . Natalya Seliverstova
    International
    URL courte
    0 0 0

    L'ex-première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko aurait fait des affaires avec le patron du crime organisé ukrainien Semion Moguilevitch, selon le site WikiLeaks spécialisé dans la fuite d'informations confidentielles.

    L'ex-première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko aurait fait des affaires avec le patron du crime organisé ukrainien Semion Moguilevitch, selon le site WikiLeaks spécialisé dans la fuite d'informations confidentielles.

    Selon un rapport de l'ambassadeur américain à Kiev envoyé à Washington le 14 avril 2006, l'égérie de la "révolution orange" pourrait avoir été liée à la mafia ukrainienne dans les années 1990, à l'époque où elle dirigeait le groupe Systèmes énergétiques unis d'Ukraine.

    Le diplomate se réfère au site d'information Oukraïnskaïa Pravda, selon lequel Aleksandre Tourtchinov et Andreï Kojemiakine, proches de Mme Timochenko, ont effacé les informations sur les activités de Moguilevitch dans les dossiers du Service de sécurité d'Ukraine (SBU).

    "D'après un article daté du 16 mars, qui cite une source au sein du SBU, les informations supprimées auraient contenu des preuves de transactions douteuses entre Moguilevich et Timochenko", indique WikiLeaks.

    Considéré par les agences de renseignement comme le "parrain des parrains" de la plupart des clans issus de la mafia russe, Semion Moguilevitch est décrit par le FBI comme l'un des mafieux le plus dangereux au monde. En avril 2013, la revue Foreign Policy l'a inclus dans sa liste des personnalités les plus influentes du monde contemporain.

    Lire aussi:

    Timochenko donne la date d'une éventuelle désintégration de l'Ukraine
    Timochenko dévoile le projet de Porochenko de lancer une grande guerre dans le Donbass
    Affaire Manafort: la diplomatie russe pointe des imprécisions
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik