Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine: Moscou doit exclure tout envoi de troupes (Kiev)

    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 0 0

    Toute démarche visant à relancer le dialogue entre l'Ukraine et la Russie ne sera possible que lorsque le Conseil de la Fédération (sénat russe) aura retiré au président Vladimir Poutine l'autorisation d'envoyer des troupes en Ukraine, estime le chef adjoint de l'administration du président ukrainien, Valeri Tchaly.

    Toute démarche visant à relancer le dialogue entre l'Ukraine et la Russie ne sera possible que lorsque le Conseil de la Fédération (sénat russe) aura retiré au président Vladimir Poutine l'autorisation d'envoyer des troupes en Ukraine, estime le chef adjoint de l'administration du président ukrainien, Valeri Tchaly. 

    "Toute action visant à rétablir les mécanismes d'interaction, dont la commission interétatique, ainsi que la coopération institutionnelle ne sera possible que lorsque la Russie aura abrogé la décision du Conseil de la Fédération autorisant [le président] à envoyer des troupes russes sur le territoire de l'Ukraine. Je pense qu'il s'agit là d'une démarche indispensable pour débloquer les mécanismes institutionnels", a déclaré M. Tchaly.

    Il a en outre souligné que la base juridique des relations bilatérales était gravement affectée.

    Le 1er mars, suite à la demande d'assistance adressée par le premier ministre de la Crimée Sergueï Aksenov au président russe Vladimir Poutine, le Conseil de la Fédération a autorisé ce dernier à utiliser les forces armées russes en Ukraine pour normaliser la situation politique et militaire dans ce pays. Le ministère russe des Affaires étrangères a indiqué que cette décision de la chambre haute ne signifiait pas que ce droit serait nécessairement appliqué. M. Poutine a pour sa part espéré qu'il n'aurait pas à l'utiliser.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Kiev recevra-t-il des armes létales de Washington?
    Poutine: l’Ukraine ne vend plus que russophobie et scission avec la Russie
    Vente d’armes canadiennes à l’Ukraine: Ottawa protecteur ou pyromane?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik