Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine: les USA accusent Moscou de livrer des armes

    International
    URL courte
    Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)
    0 0 0

    Les Etats-Unis ont de nouveau accusé la Russie de livrer des armes aux forces d'autodéfense dans l'est de l'Ukraine et d'augmenter la présente militaire russe à la frontière.

    Les Etats-Unis ont de nouveau accusé la Russie de livrer des armes aux forces d'autodéfense dans l'est de l'Ukraine et d'augmenter la présente militaire russe à la frontière.

    "Nous sommes persuadés que Moscou a envoyé la semaine dernière des systèmes de missiles depuis une base située dans le sud-est de la Russie", a indiqué vendredi aux journalistes une représentante haut placée de l'administration américaine.

    Elle a répété la déclaration du gouvernement ukrainien selon laquelle Kiev avait des preuves attestant que dix nouveaux chars étaient arrivés en Ukraine ces dernières 24 heures en provenance de Russie. 

    "Je peux confirmer de la part du gouvernement américain que nous avons des informations selon lesquelles des chars supplémentaires ont quitté hier une base dans le sud-est de la Russie", a indiqué la responsable.

    "La Russie a de nouveau envoyé des forces militaires considérables vers sa frontière avec l'Ukraine (…) Des forces supplémentaires doivent arriver dans les semaines qui viennent", a ajouté la représentante de la Maison Blanche.

    Le conseiller diplomatique du président russe, Iouri Ouchakov, avait auparavant déclaré que la Russie n'augmentait pas ses troupes à la frontière ukrainienne et que les garde-frontières ne recevaient que des "renforts insignifiants".

    "Quant aux troupes, elles ont été retirées de la frontière et elles le sont toujours", a conclu M. Ouchakov.

    Dossier:
    Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)

    Lire aussi:

    Vladimir Poutine invite Emmanuel Macron au Forum économique de Saint-Pétersbourg
    L’Ukraine sera le plat de résistance au menu de la rencontre Poutine-Macron
    Compter jusqu'à 20: les défis du sommet du G20 à Hambourg
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik