Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Slaviansk: arrestations en masse d'hommes de moins de 35 ans

    International
    URL courte
    Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)
    0 4 0 0

    L'armée ukrainienne qui a repris samedi le contrôle de la ville de Slaviansk a arrêté la nuit dernière tous les policiers de la ville et interpelle en masse des hommes de moins de 35 ans, a annoncé dimanche Oleg Tsarev, président de Novorossia.

    L'armée ukrainienne qui a repris samedi le contrôle de la ville de Slaviansk a arrêté la nuit dernière tous les policiers de la ville et interpelle en masse des hommes de moins de 35 ans, a annoncé dimanche Oleg Tsarev, président de Novorossia.

    "Durant la nuit dernière tous les agents de police ont été arrêtés. Ils interpellent les hommes âgés de 25 à 35 ans, sans vérifier s'ils ont mis la main sur les armes ou pas. Des perquisitions sont  en cours, ils tentent d'identifier ceux qui ont aidé les blessés ou soutenu les insurgés", a indiqué l'homme politique dans une interview à la chaîne de télévision Rossia 24.

    Kiev a lancé le 15 avril dernier une opération militaire d'envergure visant à réprimer la révolte qui a éclaté dans le sud-est de l'Ukraine en réaction au coup d'Etat du 22 février. Les forces armées ukrainiennes utilisent des blindés et des avions.

    Les événements ont pris une tournure particulièrement dramatique à Slaviansk (nord de la région de Donetsk), ainsi qu'à Lougansk, Kramatorsk et Marioupol.

    Kiev a annoncé samedi avoir repris le contrôle des villes de Slaviansk et de Kramatorsk abandonnées par les forces d'autodéfense du Donbass. Il a par ailleurs été précisé que les insurgés se sont déplacés à Donetsk. 

    Dossier:
    Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)

    Lire aussi:

    Kiev renoncerait à récupérer Donetsk et Lougansk par la force
    Avant Pâques, Porochenko appelle à la paix et... à se mobiliser pour le retour du Donbass
    Donbass: «au lieu de colombes de la paix, Kiev envoie des faucons de la guerre»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik