International

Femen: 1.500 euros d'amende requis pour avoir profané Notre-Dame

International
URL courte
0 11
S'abonner

Une amende de 1.500 euros a été requise mercredi contre neuf militantes du groupe féministe ukrainien Femen pour avoir dégradé une cloche de Notre-Dame, ont annoncé mercredi les médias français.

Une amende de 1.500 euros a été requise mercredi contre neuf militantes du groupe féministe ukrainien Femen pour avoir dégradé une cloche de Notre-Dame, ont annoncé mercredi les médias français.

Des amendes allant de 250 à 500 euros avec sursis ont également été requises contre trois gardiens de la cathédrale pour violences sur les militantes lors de leur expulsion de l'église.

Il s'agit du premier procès intenté contre des Femen en France.

Le 12 février 2013, des membres du groupe féministe Femen ont provoqué un scandale à la cathédrale Notre-Dame de Paris où elles ont organisé une action visant à fêter la démission du pape Benoît XVI. Torse nu, des jeunes femmes ont fait tinter avec des battons quelques cloches provisoirement déposées dans la nef de la cathédrale en criant en anglais: "Pope no more!" (Plus de pape). Les corps des féministes étaient couverts de slogans tracés au feutre noir: "Bye bye Benoît!",  "No homophobe", "Crise de la foi".

Le service d'ordre est intervenu, chassant les féministes de la cathédrale.

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Joachim Son-Forget dément avoir voulu secourir les otages français en Irak avec Alexandre Benalla
Zemmour à Jack Lang: «Vous êtes l’idiot utile des Frères musulmans» - vidéo
Un scénario militaire pour «reprendre la Crimée» à la Russie? L’Ukraine a tranché
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook