Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Vol MH17: les experts de l'OACI toujours absents sur les lieux du crash

    International
    URL courte
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (279)
    0 7 0 0

    Les experts de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) ne sont toujours pas arrivés sur les lieux du crash du Boeing malaisien dans l'est de l'Ukraine, a annoncé le vice-premier ministre de la république populaire (autoproclamée) de Donetsk Andreï Pourguine.

    Les experts de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) ne sont toujours pas arrivés sur les lieux du crash du Boeing malaisien dans l'est de l'Ukraine, a annoncé jeudi le vice-premier ministre de la république populaire (autoproclamée) de Donetsk Andreï Pourguine.

    Selon M.Pourguine, les combattants des forces d'autodéfense populaire de Donetsk sont prêts à aider les experts de l'OACI, mais ils n'ont pas de contacts avec la délégation de cette organisation qui, d'après les médias, se trouve à Kiev. 

    A l'heure actuelle, seuls les représentants de l'OSCE, trois experts malaisiens et "trois agents de renseignement australiens, qui affirment être des experts, mais n'arrivent pas à préciser leur spécialisation", travaillent sur les lieux de la catastrophe.

    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine >>

     

    "Nous apportons à tous l'aide indispensable. Nous les escortons vers les lieux de l'incident. Nous garantissons leur sécurité", a déclaré M.Pourguine.

    Un Boeing 777 de Malaysia Airlines avec 298 personnes à bord s'est écrasé le 17 juillet dans la région où l'armée ukrainienne mène une opération spéciale contre la révolte populaire depuis avril. Les autorités de Kiev accusent les forces d'autodéfense populaire de Donetsk d'être à l'origine du crash, mais les insurgés affirment ne pas disposer de systèmes capables d'abattre un avion volant à 10.050 m d'altitude. La Russie estime que l'OACI doit diriger l'enquête internationale sur le crash.

    Dossier:
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (279)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik