Ecoutez Radio Sputnik
    Оливер Стоун, режиссер

    Vol MH17: Oliver Stone dénonce la campagne médiatique antirusse aux USA

    © Flickr/ Gage Skidmore
    International
    URL courte
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (282)
    0 14 0 0

    Le réalisateur américain Oliver Stone a dénoncé vendredi la campagne médiatique antirusse lancée aux Etats-Unis suite au crash du Boeing malaisien en Ukraine et a appelé à étudier des hypothèses alternatives.

    Le réalisateur américain Oliver Stone a dénoncé vendredi la campagne médiatique antirusse lancée aux Etats-Unis suite au crash du Boeing malaisien en Ukraine et a appelé à étudier des hypothèses alternatives.

    "Qui a abattu l'avion malaisien? C'est trop beau pour être vrai. Après avoir observé l'empressement des médias américains à rendre un jugement, prenez connaissance de l'opinion divergente de deux journalistes d'enquête honnêtes qui creusent plus profondément que notre quatrième pouvoir propagandiste", note le célèbre réalisateur hollywoodien sur sa page Facebook.

    Oliver Stone a cité trois articles des journalistes Robert Parry et Pepe Escobar. Selon ces derniers, les autorités américaines ont désigné la Russie et le président russe Vladimir Poutine comme coupables du crash aérien en Ukraine et cherchent à imposer leur position aux Américains sans fournir aucune preuve.

    Un Boeing 777 de Malaysia Airlines avec 298 personnes à bord s'est écrasé le 17 juillet dans la région de Donetsk où l'armée ukrainienne mène une opération spéciale contre la révolte populaire depuis avril. Les autorités de Kiev accusent les forces d'autodéfense populaire d'être à l'origine du crash, mais les insurgés affirment ne pas disposer de systèmes capables d'abattre un avion volant à 10.050 m d'altitude. La Russie appelle à lancer une enquête internationale sous l'égide de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI).

    Dossier:
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (282)

    Lire aussi:

    Avocat allemand: «l’Ukraine est responsable du crash du MH17»
    Poutine: les USA ont des données sur le crash du MH17 mais ne les dévoilent pas
    Donetsk transmet les dépouilles et les débris du crash du MH17 aux Pays-Bas
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik