Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Frontière russo-ukrainienne: l'OSCE s'équipe de drones (médias)

    International
    URL courte
    Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)
    0 11

    Des drones viendront équiper la mission d'observation de l'OSCE déployée à la frontière russo-ukrainienne et dans le sud-est de l'Ukraine où Kiev mène une opération spéciale, a rapporté le site d'actualité allemand n-tv.de.

    Des drones viendront équiper la mission d'observation de l'OSCE déployée à la frontière russo-ukrainienne et dans le sud-est de l'Ukraine où Kiev mène une opération spéciale, a rapporté samedi le site d'actualité allemand n-tv.de.

    Selon le site, les drones doivent être capables d'atteindre 4.000 m d'altitude pour identifier les objets en mouvement à plusieurs kilomètres de distance.

    Le président en exercice de l'OSCE et ministre suisse des Affaires étrangères; Didier Burkhalter avait antérieurement obtenu un consentement de ses collègues russe et ukrainien concernant cette initiative.

    L'Ukraine a accusé la Russie de masser ses troupes à la frontière commune. Huit groupes d'inspecteurs internationaux ont vérifié les lieux de déploiement des troupes russes. Les inspecteurs des Etats-Unis, du Canada, d'Allemagne, de France, de Suisse, de Pologne, de Lettonie et de Finlande ont rencontré les commandants d'unités  militaires russes, ont photographié les lieux de cantonnement des effectifs et des matériels et ont surveillé les itinéraire de déplacement des troupes russes.  

    Les inspecteurs internationaux n'ont pas enregistré d'augmentation de la présence militaire russe à la frontière.

    Le ministère russe de la Défense a pour sa part annoncé que les postes-frontières russes ont été pris pour cible de tirs depuis l'Ukraine à plusieurs reprises. Le poste-frontière russe Novochakhtinsk a été visé par des tirs venant du territoire ukrainien le 3 juillet. Le 4 juillet, des sapeurs et juges d'instruction chargés de déminer un obus ont été attaqués au mortier au poste-frontière russe "Donetsk". Le 5 juillet, une dizaine d'obus ont explosé au poste Donetsk et dans ses environs. Le 10 juillet, le poste-frontière Goukovo a été visé par des tirs d'artillerie depuis l'Ukraine.

    Plus de 45 obus ont explosé le 25 juillet dans le district russe de Kouïbychevo dont 10 ont atteint le village de Primiousski. Une personne a été tuée et une autre blessée à la mi-juillet dans la ville russe de Donetsk (à ne pas confondre avec la ville ukrainienne homonyme) dans l'explosion d'obus tirés depuis le territoire ukrainien. Le ministère russe des Affaires étrangères a protesté auprès des autorités ukrainiennes.

    Dossier:
    Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)

    Lire aussi:

    Donbass: près de 100 obus sont tombés sur le territoire de la RPD en 24 heures
    Kiev utilise de l’artillerie lourde contre Donetsk
    Un drone de l’OSCE attaqué par les forces ukrainiennes dans le Donbass
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik