Ecoutez Radio Sputnik
    International

    MH17/ boîtes noires: la thèse du missile confirmée (source)

    International
    URL courte
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (279)
    0 47 0 0

    Les données non publiées des boîtes noires du Boeing 777 malaisien, qui s'est écrasé le 17 juillet dans l'est de l'Ukraine, ne vont pas à l'encontre des informations selon lesquelles l'appareil aurait été endommagé par des éclats de missile, rapporte la chaîne CBS.

    Les données non publiées des boîtes noires du Boeing 777 malaisien, qui s'est écrasé le 17 juillet dans l'est de l'Ukraine, ne vont pas à l'encontre des informations selon lesquelles l'appareil aurait été endommagé par des éclats de missile, rapporte la chaîne CBS.

    "Il [le missile - ndlr] a fait ce qu'il devait faire – abattre des avions", a indiqué une source proche de l'enquête, avant d'ajouter que les données fournies par les enregistreurs confirmaient le fait de la "décompression induite par une forte explosion".

    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine>>

    Un Boeing 777 de Malaysia Airlines effectuant le vol MH17 Amsterdam-Kuala Lumpur avec 298 personnes à bord s'est écrasé le 17 juillet dans la région de Donetsk (est de l'Ukraine) sans laisser de survivants. Il est tombé dans la région où l'armée ukrainienne mène une opération spéciale contre la révolte populaire depuis avril. Les autorités de Kiev accusent les forces d'autodéfense populaire de Donetsk d'être à l'origine du crash, mais les insurgés affirment ne pas disposer de systèmes capables d'abattre un avion volant à 10.050 m d'altitude.

    Les boîtes noires de l'avion ont été transmises aux experts du Bureau d'enquête britannique sur les accidents aériens (AAIB) en vue de leur décryptage. 

    Dossier:
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (279)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik