International

La CEDH condamne Moscou à payer 26.000 EUR à un opposant russe

International
URL courte
Affaire Ioukos (40)
0 01
S'abonner

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a condamné Moscou à payer 26.000 euros de dommages-intérêts à l'opposant russe Boris Nemtsov pour son interpellation lors d'une manifestation tenue à Moscou fin 2010, rapporte jeudi la Cour dans un communiqué.

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a condamné Moscou à payer 26.000 euros de dommages-intérêts à l'opposant russe Boris Nemtsov pour son interpellation lors d'une manifestation tenue à Moscou fin 2010, rapporte jeudi la Cour dans un communiqué.

"La Russie doit payer à M.Nemtsov 26.000 euros d'indemnités pour préjudice moral, ainsi que 2.500 euros de frais judiciaires", lit-on dans le document.

Selon la CEDH, l'interpellation de Boris Nemtsov et sa détention de 15 jours qui s'en est suivie ont violé ses droits à la liberté, à la sécurité, au rassemblement pacifique et à un procès équitable.

La manifestation en question a eu lieu le 31 décembre 2010 dans le centre de Moscou. Pendant le rassemblement, l'ancien gouverneur de la région de Nijni Novgorod (Volga) et vice-premier ministre russe Boris Nemtsov avait dénoncé les poursuites judiciaires à l'encontre du PDG du groupe pétrolier Ioukos Mikhaïl Khodorkovski et scandé des slogans anti-Poutine.

Dossier:
Affaire Ioukos (40)

Lire aussi:

Moscou réagit à l'attaque de la police US contre une journaliste de Sputnik
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Violent incendie dans le IIe arrondissement de Paris - vidéo
Un homme tabassé après avoir chassé des manifestants avec une machette aux USA – vidéo choc
Tags:
Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), Boris Nemtsov, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook