Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Moscou confirme à Washington son attachement au Traité FNI

    International
    URL courte
    Traité FNI (136)
    0 31
    S'abonner

    La Russie respecte toujours le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), a déclaré le chef d'Etat-major général des Forces armées russes Valeri Guerassimov lors d'un entretiens téléphonique avec le chef d'Etat-major des armées des États-Unis Martin Dempsey.

    La Russie respecte toujours le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), a déclaré jeudi le chef d'Etat-major général des Forces armées russes Valeri Guerassimov lors d'un entretiens téléphonique avec le chef d'Etat-major des armées des États-Unis Martin Dempsey.

    "M.Guerassimov a confirmé l'attachement de la Russie au Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire", a indiqué le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

    Les Etats-Unis ont récemment accusé la Russie d'avoir enfreint le Traité FNI dans un rapport sur le respect des accords sur le contrôle des armements. Les auteurs du rapport américain ne précisent pas en quoi consiste la violation du traité.

    Conformément au Traité FNI en vigueur depuis 1988, la Russie et les USA se sont engagés à ne pas fabriquer, tester ou déployer des missiles balistiques et de croisière terrestres à moyenne (1.000-5.500 km) et courte portée (500-1.000 km). De plus, les parties s'étaient engagées à éliminer en trois ans tous les vecteurs et missiles terrestres d'une portée comprise entre 500 et 5.500 km.

    Le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire a été signé par les présidents Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev en 1987, dans une période de réchauffement des relations entre les Etats-Unis et l'URSS.

    Dossier:
    Traité FNI (136)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik