Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Boycott russe des produits alimentaires européens: Minsk se substitue à l'UE (officiel)

    International
    URL courte
    Sanctions contre la Russie (826)
    0 28 0 0

    La Biélorussie est prête à se substituer à l'UE et à livrer à la Russie les produits alimentaires interdits d'importation par Moscou en riposte aux sanctions européennes, a déclaré jeudi à RIA Novosti le premier vice-ministre biélorusse de l'Agriculture Léonid Marinitch.

    La Biélorussie est prête à se substituer à l'UE et à livrer à la Russie les produits alimentaires interdits d'importation par Moscou en riposte aux sanctions européennes, a déclaré jeudi à RIA Novosti le premier vice-ministre biélorusse de l'Agriculture Léonid Marinitch.

    "Pour nous, c'est une aubaine, une mine d'or. Nous sommes prêts à remplacer l'Europe en matière de nombreux produits alimentaires ", a indiqué le responsable.

    Selon lui, Minsk veut augmenter d'une façon significative ses livraisons de fromages, de viande et de lait.
    Il a ajouté que les agriculteurs biélorusses pouvaient assurer des fournitures supplémentaires de fruits et de légumes.

    "Nous remplacerons les pommes de terre néerlandaises, nous remplacerons les pommes polonaises, nous avons de tout", a souligné le premier vice-ministre.

    Mercredi, le président russe Vladimir Poutine a interdit l'importation en Russie, pendant une année, des produits agricoles, des matières premières et des denrées alimentaires depuis les pays qui ont imposé des sanctions contre la Russie.

    Dossier:
    Sanctions contre la Russie (826)

    Lire aussi:

    Trois ans d’embargo alimentaire: avantages, inconvénients et perspectives pour la Russie
    Halte à l'hystérie autour d'exercices militaires en Biélorussie
    L’UE alloue 1,5 md aux fermiers malmenés par l’embargo russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik