International
URL courte
Nucléaire iranien (2014) (1478)
0 21
S'abonner

La Corée du Nord élargit son usine d'enrichissement d'uranium et modernise le réacteur nucléaire de 5MW destiné à produire du plutonium militaire à Yongbyon, à 100 km au nord de Pyongyang, a annoncé l'agence sud-coréenne Yonhap citant un rapport de l'Institut pour la science et la sécurité internationale (ISIS).

La Corée du Nord élargit son usine d'enrichissement d'uranium et modernise le réacteur nucléaire de 5MW destiné à produire du plutonium militaire à Yongbyon, à 100 km au nord de Pyongyang, a annoncé jeudi l'agence sud-coréenne Yonhap citant un rapport de l'Institut pour la science et la sécurité internationale (ISIS).

"Des images satellite, ainsi que les données dont dispose l'Institut permettent de supposer que la Corée du Nord intensifie la production de plutonium militaire et d'uranium enrichi pour son programme nucléaire militaire", a indiqué l'agence.

Des travaux de construction sont également en cours sur le site où se trouvent des centrifugeuses d'enrichissement d'uranium, d'après le rapport.

"Pour le moment, on ne peut pas établir l'état actuel du réacteur et évaluer le volume de plutonium qu'il produit. Mais il est tout à fait probable que la Corée modernise ce réacteur en vue de rétablir la production de plutonium au niveau antérieur", indiquent les auteurs du rapport.

La Corée du Nord s'est proclamée puissance nucléaire en 2005 et a mené des tests nucléaires souterrains en 2006, en 2009 et en 2012 s'attirant des sanctions de l'ONU. Lancées en 2003 à Pékin, les négociations à six (Chine, deux Corées, Etats-Unis, Japon et Russie) sur le nucléaire nord-coréen ont été suspendues à la fin de 2008.

En novembre 2010, Pyongyang a officiellement confirmé l'élargissement de son programme nucléaire et précisé que plusieurs dizaines de milliers de centrifugeuses étaient en marche sur le site d'enrichissement d'uranium de Yongbyon. Les inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) ont surveillé les activités menés sur le site en question jusqu'en avril 2009, avant d'être expulsés du pays.

Dossier:
Nucléaire iranien (2014) (1478)

Lire aussi:

L’Armée de l’air d’un pays maghrébin classée première puissance en Afrique par Military Watch Magazine
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
Un homme désigné comme l'un des agresseurs du chauffeur de bus à Bayonne porte plainte
Une banderole anti-Macron survole la cérémonie militaire du 14 juillet – vidéo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook