Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine: le CICR salue la proposition russe d'envoyer une aide dans le sud-est

    International
    URL courte
    Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)
    0 44 0 0

    Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) salue la proposition du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov d'envoyer une aide humanitaire dans le sud-est de l'Ukraine, a annoncé le CICR dans un communiqué.

    Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) salue la proposition du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov d'envoyer une aide humanitaire dans le sud-est de l'Ukraine, a annoncé vendredi le CICR dans un communiqué.

    "Dans la situation actuelle, toute initiative humanitaire est la bienvenue en vue d'alléger les souffrances des civils. Nous étudions la possibilité de distribuer des secours supplémentaires dans les zones de conflit; cela suppose la participation, l'approbation et le soutien de toutes les parties concernées. Toute action du CICR sera menée dans le strict respect de ses principes fondamentaux de neutralité, d'impartialité et d'indépendance", a déclaré le chef de la délégation du CICR à Kiev, Michel Masson, cité dans le communiqué.

    La Russie a proposé mardi au Conseil de sécurité de l'ONU d'envoyer une mission internationale avec une aide humanitaire russe dans l'est de l'Ukraine sous l'égide du CICR.

    Le représentant permanent de la Russie auprès de l'ONU Vitali Tchourkine a noté que Moscou appelait sans cesse les organisations internationales à "prendre des mesures urgentes en vue d'accorder une assistance humanitaire aux civils d'Ukraine orientale. Selon M.Tchourkine, la Russie est prête à "une transparence maximale" et invite le CICR à contrôler le chargement des convois humanitaires, à les escorter en Ukraine et à diriger la distribution de l'aide.

    Les autorités de Kiev mènent depuis le 15 avril une opération militaire d'envergure visant à réprimer la révolte qui a éclaté dans le sud-est de l'Ukraine suite au renversement du régime du président Viktor Ianoukovitch le 22 février. Les hostilités ont déjà fait plus d'un millier de morts parmi les civils et entraîné d'importantes destructions. La Russie qualifie cette opération de punitive et appelle les dirigeants ukrainiens à y mettre fin.

    Dossier:
    Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)

    Lire aussi:

    Croix-Rouge: le soutien inestimable de Moscou dans les zones de désescalade en Syrie
    Croix-Rouge: diminution de la présence en Afghanistan. Pourquoi?
    Croix-Rouge: la situation en Syrie dégénère en conflit armé international
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik