Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Lavrov à Kerry: prévenir une catastrophe humanitaire dans l'est de l'Ukraine

    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 0 0 0

    Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a pointé lors d'une conversation téléphonique avec son homologue américain John Kerry la nécessité de prendre des mesures d'urgence afin de prévenir une catastrophe humanitaire dans l'est de l'Ukraine, théâtre depuis le 15 avril d'une opération spéciale menée par l'armée pro-Kiev.

    Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a pointé lors d'une conversation téléphonique avec son homologue américain John Kerry la nécessité de prendre des mesures d'urgence afin de prévenir une catastrophe humanitaire dans l'est de l'Ukraine, théâtre depuis le 15 avril d'une opération spéciale menée par l'armée pro-Kiev.  

    Le chef de la diplomatie russe a expliqué que l'intensification de l'opération militaire, d'ailleurs contraire au droit international, mène à de nombreuses victimes civiles, dont des enfants, et à la destruction de l'infrastructure d'importance vitale, indique le ministère russe des Affaires étrangères sur son site web officiel.  

    "Dans ce contexte, le ministre a exhorté à soutenir l'initiative russe consistant à déployer conjointement avec les organismes internationaux compétents une mission humanitaire dans le sud-est de l'Ukraine", a précisé la source. 

    M.Kerry a de son côté précisé que le dialogue dans ce sens était amorcé avec Kiev.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    «Nous avons beaucoup ri»: Lavrov parle de ses relations avec Kerry
    La Russie livre eau et fret humanitaire à la Syrie
    Moscou a imploré une rencontre Lavrov-Obama à la Maison-Blanche? Mensonge, selon Zakharova
    Lavrov exhorte Tillerson à empêcher les provocations contre l’armée de Damas
    Moscou: le blocus du Donbass doit être levé immédiatement
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik