Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Haut-Karabakh: Erevan et Bakou possèdent la volonté nécessaire au règlement (Poutine)

    International
    URL courte
    Conflit du Haut-Karabakh (167)
    0 2211

    Erevan et Bakou possèdent la bonne volonté indispensable au règlement du conflit du Haut-Karabakh, a déclaré dimanche le président Poutine lors d'une réunion avec ses homologues arménien et azerbaïdjanais, Serge Sargsian et Ilham Aliev, dans sa résidence de Botcharov Routcheï, non loin de Sotchi.

    Erevan et Bakou possèdent la bonne volonté indispensable au règlement du conflit du Haut-Karabakh, a déclaré dimanche le président Poutine lors d'une réunion avec ses homologues arménien et azerbaïdjanais, Serge Sargsian et Ilham Aliev, dans sa résidence de Botcharov Routcheï, non loin de Sotchi. 

    "C'est avec un plaisir que je constate que le président azerbaïdjanais a évoqué la nécessité de résoudre le problème par le biais diplomatique et que vous (le président arménien) venez d'en parler. A vrai dire, c'est crucial, la mort des humains étant la plus grande tragédie", a souligné le président russe.  

    "Toutes les situations complexes peuvent être résolues si la bonne volonté est là. Et il me semble que cette bonne volonté est présente des deux côtés", a conclu M.Poutine.  

    L'Arménie et l'Azerbaïdjan sont en conflit à cause du Haut-Karabakh. Le conflit remonte à février 1988, lorsque cette région autonome principalement peuplée d'Arméniens a annoncé son intention de se séparer de l'Azerbaïdjan. Cette démarche a provoqué des heurts entre les troupes arméniennes et azerbaïdjanaises à la suite desquelles Bakou a perdu le contrôle de la région. 

    Le cessez-le-feu a été décrété le 12 mai 1994. Afin de trouver une solution pacifique au conflit, le Groupe de Minsk coprésidé par la Russie, la France et les Etats-Unis a été créé en 1992 dans le cadre de l'OSCE.

    Dossier:
    Conflit du Haut-Karabakh (167)

    Lire aussi:

    Pilonnages de localités dans le Haut-Karabagh, deux civils tués et plusieurs blessés
    Haut-Karabakh: l'armée azerbaïdjanaise pilonne l'armée arménienne
    Nouvelle escalade des tensions au Haut-Karabakh
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik