Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La Corée du Sud et les USA lancent des exercices conjoints (agence)

    International
    URL courte
    0 11

    Les exercices militaires conjoints entre Séoul et Washington baptisés Ulchi-Freedom Guardian (UFG), visant à prévenir les menaces nucléaires nord-coréennes, ont débuté, annonce lundi l'agence Yonhap.

    Les exercices militaires conjoints entre Séoul et Washington baptisés Ulchi-Freedom Guardian (UFG), visant à prévenir les menaces nucléaires nord-coréennes, ont débuté, annonce lundi l'agence Yonhap.

    Selon les mliraires sud-coréens, ces exercices annuels se dérouleront pendant 12 jours pour tester et améliorer la capacité de défense des alliés contre de possibles provocations de la Corée du Nord.

    "Les deux pays prendront part un à un exercice de simulation, du nom de code TTX, au cours duquel les commandants contrôleront la réactivité (des forces) et ajusteront leur réponse à d’éventuelles menaces nucléaires ou d’armes de destruction massive de la Corée du Nord", a déclaré un responsable du ministère de la Défense, cité par l'agence.

    Selon cette dernière, les exercices impliqueront près de 50.000 militaires sud-coréens et 30.000 marines américains.

    Auparavant, le Comité nord-coréen pour la réunification pacifique de la patrie a exigé l'annulation des exercices conjoints des forces armées sud-coréennes et américaines. Le Comité a comparé ces exercices d'envergure à une "déclaration de la pleine guerre nucléaire" et a exhorté à les annuler, tout en soulignant que ces manœuvres annuelles empêchaient les liens entre les Corées de se resserrer.

    Séoul et Washington ont toutefois refusé d'accéder à la demande de Pyongyang, en soulignant qu'il ne s'agissait que d'un exercice d'entraînement des postes de commandement qui se tenait tous les ans dans le but d'améliorer la capacité de défense de la péninsule coréenne.

    Lire aussi:

    Nouvelles manœuvres US en Corée du Sud: les militaires s'exercent à évacuer
    La guerre est inévitable, selon la diplomatie nord-coréenne
    La Corée du Nord promet aux USA des «représailles impitoyables»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik