Ecoutez Radio Sputnik
International

Ukraine: Donetsk au bord de la famine (médias)

International
URL courte
Le massacre perpétré dans l'est de l'Ukraine (41)
012910

La ville ukrainienne de Donetsk assiégée par l'armée est au bord de la famine, a rapporté la radio lettone Baltkom se référant au vice-premier ministre de la république populaire autoproclamée de Donetsk, Andreï Pourguine.

La ville ukrainienne de Donetsk assiégée par l'armée est au bord de la famine, a rapporté mardi la radio lettone Baltkom se référant au vice-premier ministre de la république populaire autoproclamée de Donetsk, Andreï Pourguine.

"Nous n'avons pas de médicaments et la ville est au bord de la famine - les magasins sont vides. Deux millions de personnes sont privées d'eau", a déclaré M.Pourguine à la radio Baltkom.

Selon M.Pourguine, "plus de 300 postes électriques ont été détruits par les bombes" et la ville de Donetsk manque d'électricité.

Les habitants de Donetsk ne peuvent pas quitter la ville assiégée par l'armée ukrainienne, faute de couloirs humanitaires.

Selon les informations précédentes, l'alimentation en eau a été coupée à Donetsk il y a trois jours, suite à la destruction de deux stations d'épuration par des obus d'artillerie. Les communications ferroviaires sont coupées en raison des tirs d'artillerie réguliers. La société gazière municipale Donetskgorgaz a rapporté que 119 immeubles, 425 maisons privées et 23 usines étaient privées de gaz suite à la destruction d'un gazoduc.

Les autorités de Kiev mènent depuis le 15 avril une opération "antiterroriste" d'envergure en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans l'est du pays suite au renversement du régime du président Viktor Ianoukovitch le 22 février. Les hostilités ont déjà fait plus d'un millier de morts parmi les civils et entraîné d'importantes destructions. Selon l'ONU, plus de 2.000 civils ont été tués et près de 5.000 autres blessés dans cette région de la mi-avril au 10 août. La Russie qualifie cette opération de punitive et appelle les dirigeants ukrainiens à y mettre fin.

Dossier:
Le massacre perpétré dans l'est de l'Ukraine (41)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik