Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Convoi: mouvement vers Lougansk, une démarche contrainte (député russe)

    International
    URL courte
    Aide humanitaire russe pour l'Ukraine (83)
    0 2 0 0

    Le franchissement de la frontière russo-ukrainienne par le convoi humanitaire russe a été une démarche contrainte, dictée par la nécessité de sauver les civils dans la zone du conflit, a indiqué Leonid Sloutski, président de comité à la Douma (chambre basse du parlement russe).

    Le franchissement de la frontière russo-ukrainienne par le convoi humanitaire russe a été une démarche contrainte, dictée par la nécessité de sauver les civils dans la zone du conflit, a indiqué vendredi Leonid Sloutski, président de comité à la Douma (chambre basse du parlement russe).

    "Le mouvement du convoi humanitaire vers Lougansk est une démarche contrainte pour sauver les habitants de la ville", a déclaré le député à RIA Novosti.

    Et de rappeler qu'une réelle catastrophe humanitaire se produisait actuellement dans les régions de Lougansk et de Donetsk, et qu'il fallait au plus vite y apporter de l'aide.

    Début août, Moscou a proposé au Conseil de sécurité de l'Onu d'envoyer dans cette région une mission internationale avec une aide humanitaire russe sous l'égide et la supervision du Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

    Le 12 août, un convoi comprenant 280 camions Kamaz blancs transportant des denrées alimentaires, dont 400 tonnes de céréales, 100 tonnes de sucre, 54 tonnes d'équipements médicaux et de médicaments, 12.000 sacs de couchage et 69 groupes électrogènes de différentes puissances, a quitté la région de Moscou.

    Jeudi, le CICR a confirmé avoir reçu toutes les garanties de sécurité pour le passage du convoi sur le territoire de la région de Lougansk. Mais après, malgré toutes les assurances du CICR et de Moscou sur la nature civile du fret, Kiev a commencé à faire traîner les formalités de douane, mais a fini par donner son "feu vert". 

    Vendredi, le correspondant de RIA Novosti a annoncé que le premier groupe de camions Kamaz chargés d'aide humanitaire russe pour la population du sud-est de l'Ukraine avait traversé la frontière russo-ukrainienne au point de passage d'Izvarino et s'était dirigé vers Lougansk à travers le territoire ukrainien.

    Le ministère russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a annoncé vendredi que Moscou avait ordonné au convoi humanitaire de franchir la frontière ukrainienne et de se mettre en route vers Lougansk. Les autorités russes ont mis en garde la partie ukrainienne contre toute tentative de faire échouer cette mission strictement humanitaire.

    Dossier:
    Aide humanitaire russe pour l'Ukraine (83)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik