Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Abkhazie: l'Otan refuse de reconnaître la présidentielle

    International
    URL courte
    0 3 0 0

    L'Alliance atlantique ne reconnaît pas l'élection présidentielle en Abkhazie, estimant que sa tenue ne contribue guère au règlement durable de la situation en Géorgie, a déclaré le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen.

    L'Alliance atlantique ne reconnaît pas l'élection présidentielle en Abkhazie, estimant que sa tenue ne contribue guère au règlement durable de la situation en Géorgie, a déclaré lundi le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen.

    "L'Otan ne reconnaît pas l'élection anticipée du président d'Abkhazie qui s'est déroulée dimanche 24 août dans la province géorgienne d'Abkhazie. Une telle élection ne contribue guère au règlement pacifique et durable de la situation en Géorgie", lit-on dans la déclaration de M.Rasmussen.

    L'Otan refuse de reconnaître les deux républiques autoproclamées - l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud - en tant qu'Etats indépendants et les considère toujours comme parties intégrantes de la Géorgie. L'Alliance réitère son soutien invariable à l'intégrité territoriale de la Géorgie.

    L'élection anticipée du président d'Abkhazie s'est déroulée dimanche 24 août. Le candidat de l'opposition Raoul Khadjimba a recueilli le maximum de scrutins, soit 50.494 voix, ce qui représente 50,57% des votants.

    L'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, deux anciennes autonomies géorgiennes, a été reconnue par la Russie, le Nicaragua, le Venezuela et le petit Etat insulaire du Pacifique, Nauru, suite à l'agression armée de Tbilissi contre la capitale sud-ossète, Tskhinvali, le 8 août 2008.

    Lire aussi:

    L'Otan propose à Moscou de ne plus reconnaître l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud
    Les temps forts de la semaine en photos, 7-13 août 2010
    L’Ukraine dans l’Otan ? Pas pour tout de suite…
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik