Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Crash d'un hélicoptère russe au Soudan du Sud: la piste d'une attaque privilégiée

    International
    URL courte
    Conflit au Soudan du Sud (66)
    0 01
    S'abonner

    Tout porte à croire que l'hélicoptère russe qui s'est écrasé au Soudan du Sud a été abattu, a annoncé mercredi l'ambassadeur de la Russie aux Nations unies, Vitali Tchourkine, ajoutant que Moscou avait invité le Conseil de sécurité de l'Onu à adopter une déclaration sur la nécessité d'enquêter sur cette catastrophe et de punir les coupables.

    Tout porte à croire que l'hélicoptère russe qui s'est écrasé au Soudan du Sud a été abattu, a annoncé mercredi l'ambassadeur de la Russie aux Nations unies, Vitali Tchourkine, ajoutant que Moscou avait invité le Conseil de sécurité de l'Onu à adopter une déclaration sur la nécessité d'enquêter sur cette catastrophe et de punir les coupables.

    "Les éléments dont nous disposons attestent que l'hélicoptère a été abattu", a déclaré l'ambassadeur.

    Selon le témoignage de l'unique survivant du crash, "quelque chose a frappé la queue de l'hélicoptère à une altitude d'environ 1.000 mètres, provoquant un incendie", a indiqué M. Tchourkine.

    Il a fait savoir que la Russie avait soumis mardi au Conseil de sécurité un projet de déclaration qui avait soulevé l'opposition des Etats-Unis. Selon le diplomate, "on a l'impression que Washington cherche à mettre quelqu'un hors de cause".

    Un Mil Mi-8 de la mission de l'Onu au Soudan du Sud (MINUSS) s'est écrasé mardi dans une zone de combats à environ 10 kilomètres au sud de Bentiu (Etat d'Al Wahda). Quatre membres d'équipage se trouvaient à bord, dont trois ont été tués et un blessé.

    Dossier:
    Conflit au Soudan du Sud (66)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik