Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine: Kiev et l'Occident essayent de justifier les défaites de l'armée

    International
    URL courte
    Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)
    0 1701

    Kiev et l'Occident parlent toujours de la prétendue intervention russe en Ukraine pour justifier les nombreuses défaites de l'armée ukrainienne dans les combats contre les insurgés, a déclaré jeudi le premier ministre de la république populaire autoproclamée de Donetsk Alexandre Zakhartchenko.

    Kiev et l'Occident parlent toujours de la prétendue intervention russe en Ukraine pour justifier les nombreuses défaites de l'armée ukrainienne dans les combats contre les insurgés, a déclaré jeudi le premier ministre de la république populaire autoproclamée de Donetsk Alexandre Zakhartchenko.

    Il a indiqué que les forces d'autodéfense comptent des volontaires russes au Donbass, dont des anciens militaires qui ne peuvent rester indifférents au sort de la population russophone.

    "Actuellement, beaucoup de personnes se demandent comment les forces d'autodéfense de la république de Donetsk, initialement composées de détachements de partisans isolés  ont réussi à se transformer en une puissante organisation militaire capable non seulement de faire face à l'armée ukrainienne, mais aussi de remporter des batailles. Kiev et l'Occident ne cessent de parler "d'intervention militaire" russe pour justifier les nombreuses défaites essuyées par l'armée ukrainienne depuis plusieurs mois", a déclaré le premier ministre dans une interview accordée aux médias russes et diffusée notamment par les chaînes télévisées LifeNews et Russie-24.

    Selon lui, les insurgés "n'ont jamais caché qu'il y avait de nombreux Russes parmi eux et sans lesquels ils auraient pu se retrouver dans une situation très difficile". "Pendant tout ce temps, entre 3.000 à 4.000 volontaires russes étaient dans leurs rangs. D'aucuns sont déjà rentrés chez eux, plusieurs  sont restés ici. Il y a eu, malheureusement, des morts parmi eux".

     

    "Ce n'est pas un secret que les volontaires russes comptent beaucoup d'anciens militaires. Ils combattent à nos côtés comprenant que c'est leur devoir", a dit le premier ministre.

    "Je vous dirai plus, de nombreux militaires russes qui arrivent chez nous préfèrent être avec nous et combattre pour la liberté du Donbass plutôt que de passer leur congé au bord de la mer. J'estime que les Russes sont les seuls à être dotés de ce sens aigu de la compassion pour le malheur d'autrui qui les fait partir vers n'importe quel point du monde afin de combattre pour l'indépendance, la liberté des gens. Rappelez-vous l'Espagne, la Serbie et beaucoup d'autres pays. Ils sont parmi nous au Donbass car ce sont nos frères de sang", a souligné le premier ministre.

    Dossier:
    Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik