Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Poutine espère que les guerres des sanctions prendront fin

    International
    URL courte
    Riposte russe aux sanctions de l’Occident (186)
    0 10

    Les guerres des sanctions prendront fin et la coopération internationale reviendra à la normale, a déclaré lundi le président russe Vladimir Poutine, lors d'une rencontre avec le vice-premier ministre chinois Zhang Gaoli.

    Les guerres des sanctions prendront fin et la coopération internationale reviendra à la normale, a déclaré lundi le président russe Vladimir Poutine, lors d'une rencontre avec le vice-premier ministre chinois Zhang Gaoli.

    "Les restrictions économiques et commerciales porteront surtout préjudice à ceux qui mènent cette politique. J'espère que la raison l'emportera et que nous reviendrons à une coopération normale", a indiqué M.Poutine avant la cérémonie de lancement du chantier du gazoduc Force de la Sibérie qui transportera du gaz russe en Chine.

    Zhang Gaoli a souscrit aux propos de M.Poutine. "La Chine est catégoriquement opposée aux sanctions américaines et occidentales contre la Russie, contre les révolutions de couleur et les tentatives pour empêcher le développement de la Russie", a-t-il déclaré.

    "Nous ferons tout pour vous livrer ce dont vous avez besoin, notre coopération s'intensifie, y compris dans le commerce des produits agricoles", a ajouté le vice-premier ministre du Conseil d'Etat chinois.

    Les relations entre la Russie et l'Occident se sont dégradées sur fond de crise en Ukraine. Fin juillet, les Etats-Unis et l'UE ont décrété des sanctions contre plusieurs secteurs de l'économie russe. Début août, Moscou a répondu en imposant un embargo sur les denrées alimentaires provenant des pays ayant introduit des sanctions à l'encontre de la Russie.

    Dossier:
    Riposte russe aux sanctions de l’Occident (186)

    Lire aussi:

    «Toujours blanchi», si Kiev «voulait manger des bébés au petit-déjeuner, il serait servi»
    Lavrov: Moscou prêt à lever son embargo contre l’UE, mais c’est à elle de faire le 1er pas
    Moscou prolonge l'embargo adopté en réaction aux sanctions de l'Occident
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik