Ecoutez Radio Sputnik
    International

    L'Otan entend mener des exercices en Géorgie

    International
    URL courte
    Renforcement de la présence de l'Otan en Europe (296)
    0 11

    L'Otan pourrait organiser des exercices et ouvrir un centre de formation militaire en Géorgie grâce au rapprochement avec ce pays, a déclaré à Bruxelles le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen.

    L'Otan pourrait organiser des exercices et ouvrir un centre de formation militaire en Géorgie grâce au rapprochement avec ce pays, a déclaré lundi à Bruxelles le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen.

    "Nous comptons améliorer le potentiel de coopération entre les troupes géorgiennes et les forces otaniennes. Cela concerne aussi la participation géorgienne aux exercices de l'Otan. Des manœuvres militaires pourraient se tenir en Géorgie avec la participation de partenaires de l'Otan. Nous envisageons en outre de créer un centre de formation militaire en Géorgie en vue d'y attirer les partenaires de l'Otan", a indiqué M.Rasmussen devant les journalistes.

    Le directeur du Centre d'information de l'OTAN à Moscou, Robert Pszczel, a déclaré la semaine dernière que l'Otan pourrait approuver l'adhésion de la Géorgie et de l'Ukraine à l'Alliance malgré leurs problèmes territoriaux, mais que Tbilissi et Kiev  ne recevraient pas d'invitation lors du prochain sommet de l'Otan programmé au Pays de Galles pour septembre.

    Des manifestations placées sous le slogan "Non à l'Otan" se tiendront le 3 septembre dans six villes géorgiennes dont la capitale Tbilissi à la veille du sommet de l'Alliance. Les manifestations sont organisées par la coalition d'ONG Choix eurasiatique-Géorgie qui conteste les résultats du référendum géorgien de 2008, selon lesquels 77% des Géorgiens soutiennent l'entrée de leur pays à l'Otan.

    La coopération entre la Géorgie et l'Otan a débuté en 1994 avec l'adhésion de Tbilissi au programme de Partenariat pour la paix. Après la "révolution des roses" de 2004, cette coopération s'est nettement intensifiée. Lors du sommet de l'Alliance à Bucarest en avril 2008, les participants ont réaffirmé que la Géorgie et l'Ukraine pourraient un jour devenir membres à part entière de l'Otan à condition de satisfaire aux exigences émises par cette dernière.

    Dossier:
    Renforcement de la présence de l'Otan en Europe (296)

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    L'Ukraine dans l'Otan: ce n'est pas pour demain, selon Washington
    Aucune chance pour l'Ukraine d'adhérer prochainement à l'Otan, selon un diplomate allemand
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik