Ecoutez Radio Sputnik
    Serguei Lavrov

    OCS: élargissement cette année ou l'année prochaine (Lavrov)

    © Sputnik . Maxim Blinov
    International
    URL courte
    0 21
    S'abonner

    Le Pakistan, l'Inde et l'Iran pourraient prochainement adhérer à l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS), a indiqué le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov dans un article publié dans le quotidien Rossiïskaïa gazeta (RG).

    Le Pakistan, l'Inde et l'Iran pourraient prochainement adhérer à l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS), a indiqué le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov dans un article publié mercredi dans le quotidien Rossiïskaïa gazeta (RG).

    "Lors du sommet à Douchanbé (Tadjikistan), les 11 et 12 septembre, les décisions seront adoptées qui achèveront la définition des critères d'adhésion des nouveaux membres à l'OCS. Cela permettra à l'organisation d'entamer le processus d'élargissement pendant la présidence russe", a précisé le ministre.

    Et de rappeler que le Pakistan, l'Inde et l'Iran ont déjà déclaré leur volonté de devenir membres à part entière de l'Organisation de coopération de Shanghai.

    Lors de la réunion du Conseil des chefs des Etats membres de l'OCS, l'attention principale sera accordée à l'intensification de la coopération dans le cadre de l'Organisation et au renforcement du rôle de cette dernière dans le monde. L'ordre du jour du sommet prévoit également l'examen des problèmes internationaux et régionaux d'actualité. Les participants envisagent de signer à l'issue du forum plusieurs documents, dont une déclaration conjointe.

    Au terme du sommet, la présidence tournante de l'OCS passera à la Russie.

    Créée en juin 2001 à Shanghai, l'OCS est une organisation régionale qui regroupe la Russie, la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan. L'organisation compte également cinq Etats observateurs (Afghanistan, Inde, Iran, Mongolie et Pakistan) et trois partenaires de discussion: la Biélorussie, le Sri Lanka et la Turquie.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik