International

Washington pourrait frapper l'Etat islamique en Syrie

International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
0 10
S'abonner

Le président américain Barack Obama n'a pas exclu de mener des frappes aériennes contre les positions de l'Etat islamique en Syrie, rapporte le correspondant de RIA Novosti à Washington.

Le président américain Barack Obama n'a pas exclu de mener des frappes aériennes contre les positions de l'Etat islamique en Syrie, rapporte le correspondant de RIA Novosti à Washington.

"Nous poursuivrons les terroristes qui menacent notre pays où qu'ils soient. Cela veut dire que je n'hésiterai pas à passer à l'action contre l'Etat islamique en Syrie, tout comme nous l'avons fait en Irak", a déclaré le chef de la Maison Blanche dans une adresse télévisée à la nation.

Dans le même temps, le leader américain a promis d'intensifier les frappes aériennes contre les djihadistes en Irak afin de soutenir les forces gouvernementales dans leur lutte contre l'EI.  Il a toutefois catégoriquement exclu la possibilité d'envoyer des troupes terrestres en Irak ou en Syrie.

L'EI, appelé autrefois l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), sévissait jusque-là principalement en Syrie où il combattait les troupes gouvernementales, acquérant la réputation de l'une des organisations terroristes les plus cruelles. Il y a quelques mois, l'EI s'est soudainement activée en Irak en s'emparant d'importants territoires.

Fin juillet l'EI a proclamé un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens sous son contrôle.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook