Ecoutez Radio Sputnik
    Le Vladivostok, porte-hélicoptères russe de la classe Mistral

    Mistral: première sortie en mer avec des marins russes

    © AP Photo/ David Vincent
    International
    URL courte
    La Russie achète un BPC Mistral (316)
    0 69711

    Le Vladivostok, premier BPC de classe Mistral construit pour la Russie en France, effectuera sa première sortie en mer avec 200 marins russes à bord dans la nuit de vendredi à samedi, a appris RIA Novosti d'une source informée.

    Le Vladivostok, premier BPC de classe Mistral construit pour la Russie en France, effectuera sa première sortie en mer avec 200 marins russes à bord dans la nuit de vendredi à samedi, a appris RIA Novosti d'une source informée.

    Selon la source, environ 200 marins français se trouveront également à bord du Vladivostok pendant les essais.

    Le groupe français de construction navale DCNS et l'Agence russe d'exportation d'armements (Rosoboronexport) ont signé un contrat de 1,2 milliard d'euros prévoyant la construction de deux bâtiments de projection et de commandement de classe Mistral pour la Marine russe en juin 2011. Le premier navire, le Vladivostok, doit être remise à la Russie en é014 et le second navire, le Sébastopol, en 2015.

    L'administration du président français François Hollande a annoncé le 3 septembre que les conditions pour la livraison du premier BPC de classe Mistral à la Russie n'étaient pas réunies compte tenu de la situation en Ukraine. Plus tard, un porte-parole de l'Elysée a expliqué que la livraison du navire n'était pas suspendue et que la déclaration de François Hollande n'entraînait aucune conséquence juridique.

    Le président Hollande a plus tard déclaré qu'il prendrait une décision concernant la remise du navire à Moscou fin octobre.

    Dossier:
    La Russie achète un BPC Mistral (316)

    Lire aussi:

    L’équivalent russe du porte-hélicoptère Mistral sera construit d’ici 2022
    Thierry Mariani: l'affaire du Mistral est un «triple fiasco pour la France»
    Les Mistral, «des porte-hélicoptères en mini-bikini» inutiles en Arctique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik