Ecoutez Radio Sputnik
    Incendie à l’usine Tochmash (Donetsk) qui a été la cible de tirs d’artillerie de l’armée ukrainienne

    Ukraine: la poursuite de la guerre dans le sud-est est fatale pour l'économie (expert)

    © Sputnik . Mikhail Voskresensky
    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 22

    La poursuite de l'opération militaire des autorités de Kiev dans le sud-est de l'Ukraine signera l'arrêt de mort de l'économie ukrainienne, a déclaré l'ex-premier ministre ukrainien Sergueï Arbouzov dans une interview à RIA Novosti.

    La poursuite de l'opération militaire des autorités de Kiev dans le sud-est de l'Ukraine signera l'arrêt de mort de l'économie ukrainienne, a déclaré l'ex-premier ministre ukrainien Sergueï Arbouzov dans une interview à RIA Novosti.

    "Dans les conditions actuelles, il est inutile de parler de ce qui est plus bénéfique ou moins bénéfique. La poursuite de la guerre signera l'arrêt de mort de l'économie ukrainienne, affaiblie par la confrontation politique et les litiges commerciaux avec ses voisins", explique Sergueï Arbouzov.

    D'après lui, une chute d'environ 10% du PIB et une hausse des prix de plus de 20% attend l'Ukraine à la fin de l'année. "Notre monnaie nationale a perdu environ 40% depuis le début de l'année - c'est un record du monde. Récemment, le Financial Times citait les données du Fonds monétaire international selon lesquelles avec un taux de change de 12,5 UAH/USD le seul secteur bancaire aurait besoin d'une aide d'au moins 5% du PIB", cite l'ex-premier ministre ukrainien.

    Aujourd'hui, le taux de change en Ukraine est déjà de 14 UAH/USD. Cela préfigure "l'effondrement imminent du système financier à court terme, suivi d'un défaut de l'Etat, entraînant la baisse conséquente du niveau de vie de la majeure partie de la population, la fermeture de milliers d'entreprises et un chômage de masse".

    Les autorités de Kiev ont lancé en avril une opération militaire dans l'est de l'Ukraine contre les habitants opposés au coup d'Etat de février. Au 11 septembre, l'Onu décomptait près de 3 200 civils tués et plus de 8 000 blessés dans le cadre de ce conflit.

    Après la réunion du groupe de contact pour le règlement de la crise en Ukraine à Minsk, les autorités de Kiev et les forces d'autodéfense du Donbass ont convenu d'une trêve, entrée en vigueur dans la soirée du 5 septembre. L'armée et les insurgés rapportent périodiquement des infractions au cessez-le-feu, mais les deux parties et les observateurs internationaux constatent qu'il est respecté dans l'ensemble.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    «Seule l’Ukraine peut arrêter la guerre civile en respectant les accord de Minsk»
    Kiev renoncerait à récupérer Donetsk et Lougansk par la force
    Selon Pence, les accords de Minsk sont le meilleur moyen d’atteindre la paix en Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik