Ecoutez Radio Sputnik
International

Kiev instaure un service du travail obligatoire en temps de loi martiale

International
URL courte
Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1216)
04300

L'Ukraine a instauré un service du travail obligatoire obligeant les habitants du pays d'effectuer des travaux d'utilité militaire en temps de loi martiale, a annoncé le gouvernement ukrainien sur son site internet.

L'Ukraine a instauré un service du travail obligatoire obligeant les habitants du pays d'effectuer des travaux d'utilité militaire en temps de loi martiale, a annoncé le gouvernement ukrainien sur son site internet.

"Nous avons introduit un service du travail obligatoire. Cela signifie que les citoyens seront obligés à effectuer des travaux d'utilité militaire et à participer à l'élimination des séquelles des accidents techniques, catastrophes naturelles et crises militaires pendant la mobilisation et la loi martiale", a indiqué le gouvernement.

Parmi les travaux d'utilité militaire prévus pendant la loi martiale figurent notamment la réparation des fortifications à la frontière ukrainienne, le déblayage des débris et d'autres travaux effectués "pour les besoins des forces armées et d'autres formations militaires".

Les personnes engagées aux travaux signeront des contrats de travail spéciaux.

Kiev a lancé le 15 avril dernier une opération "antiterroriste" d'envergure en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au renversement du régime du président Viktor Ianoukovitch. Selon les données des Nations unies établies au 11 septembre, les hostilités ont déjà fait environ 3.200 morts et plus de 8.000 blessés parmi les civils. 

Les autorités de Kiev ont signé le 5 septembre à Minsk un accord de cessez-le-feu avec les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk. Les deux parties s'accusent mutuellement de violer le cessez-le-feu, bien que les observateurs internationaux constatent que la trêve est globalement respectée.

Dossier:
Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1216)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik