Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Vol MH17: Kiev a tout fait pour entraver l'enquête (Moscou)

    International
    URL courte
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (282)
    0 1011

    L'armée ukrainienne a fait tout son possible pour empêcher les experts internationaux de mener une enquête sur le lieu du crash du Boeing malaisien dans le Donbass, a déclaré mercredi aux journalistes le porte-parole du ministère russe de la Défense, le général Igor Konachenkov.

    L'armée ukrainienne a fait tout son possible pour empêcher les experts internationaux de mener une enquête sur le lieu du crash du Boeing malaisien dans le Donbass, a déclaré mercredi aux journalistes le porte-parole du ministère russe de la Défense, le général Igor Konachenkov.

    Le général commentait ainsi les propos du chef du Service de sécurité ukrainien (SBU), Valentin Nalivaïtchenko, selon lesquels le SBU avait "élucidé" les causes de la catastrophe du vol MH17.

    "Les responsables de la prétendue «opération antiterroriste» dans le sud-est de l'Ukraine, y compris M. Nalivaïtchenko, ont fait tout leur possible pour empêcher les représentants de la commission d'enquête internationale de travailler sur le lieu du crash", a indiqué M. Konachenkov.

    Intervenant mercredi sur la chaîne de télévision ukrainienne 5 Kanal, Valentin Nalivaïtchenko a fait savoir que les causes de la catastrophe du Boeing malaisien étaient établies et que les experts ukrainiens et internationaux devaient se rendre sur place pour "trouver les éléments qui leur manquaient".

    Un Boeing 777 de Malaysia Airlines reliant Amsterdam à Kuala Lumpur s'est écrasé le 17 juillet dernier dans la région de Donetsk, en proie à des conflits entre les insurgés et l'armée ukrainienne. 298 personnes, dont 85 enfants, ont péri dans le crash.

    Le 10 septembre, les Pays-Bas chargés de l'enquête ont rendu public un rapport préliminaire sur la catastrophe. Les experts ont confirmé que l'avion s'était désintégré en plein vol en raison des "dommages structurels provoqués par un impact extérieur de nombreux projectiles à haute énergie". Cependant, l'origine de ces projectiles n'a pas été précisée.

    Dossier:
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (282)

    Lire aussi:

    Poutine: les USA ont des données sur le crash du MH17 mais ne les dévoilent pas
    Avocat allemand: «l’Ukraine est responsable du crash du MH17»
    Déclassification au point mort: des documents sur le MH17 pourront rester secrets
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik