Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Guerre des sanctions: 5 mds EUR de pertes pour les agriculteurs européens (député)

    International
    URL courte
    Riposte russe aux sanctions de l’Occident (186)
    0 11

    Les sanctions imposées contre la Russie et la riposte russe ont coûté cinq milliards d'euros aux agriculteurs européens, a annoncé lundi le député européen et secrétaire fédéral de la Ligue du Nord (parti eurosceptique italien) Matteo Salvini, en visite en Crimée.

    Les sanctions imposées contre la Russie et la riposte russe ont coûté cinq milliards d'euros aux agriculteurs européens, a annoncé lundi le député européen et secrétaire fédéral de la Ligue du Nord (parti eurosceptique italien) Matteo Salvini, en visite en Crimée.

    "Rien que l'Italie perd deux milliards d'euros suite à l'absence d'exportations. Au total, cette situation a déjà coûté aux agriculteurs de l'UE cinq milliards d'euros suite à la limitation des exportations de leurs produits", a indiqué le député.

    Selon lui, Bruxelles a débloqué une aide de 200.000 euros, qui ne permettra de rembourser qu'une partie de ces pertes.

    M.Salvini a espéré que le bon sens l'emporterait en Europe, et que les Européens pourraient  "devenir maîtres dans leur propre maison".
    Le 7 août, le gouvernement russe a publié une liste de produits interdits d'importation en provenance des Etats-Unis, de l'Union européenne, de l'Australie, du Canada et de la Norvège, en réponse aux sanctions imposées contre Moscou.

    Les produits interdits à l'importation en Russie >>

    Cette interdiction valable un an concerne le bœuf, le porc, la volaille, le poisson, le fromage, le lait et les produits laitiers, les légumes et les fruits.

    Dossier:
    Riposte russe aux sanctions de l’Occident (186)

    Lire aussi:

    L’UE alloue 1,5 md aux fermiers malmenés par l’embargo russe
    Embargo russe: l’Italie calcule ses pertes
    Réactions des agriculteurs européens aux sanctions antirusses: les meilleurs épisodes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik