Ecoutez Radio Sputnik
    Maïdan. Archive photo

    Ukraine: le "dégrisement" risque d'être douloureux (Moscou)

    © Sputnik . Alexei Kudenko
    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 0 0

    L'Europe ne s'occupera pas du niveau de vie en Ukraine, et pour cette raison, le "dégrisement" risque d'être douloureux pour les Ukrainiens, a estimé le secrétaire du Conseil de sécurité de Russie Nikolaï Patrouchev dans une interview à paraître dans le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

    L'Europe ne s'occupera pas du niveau de vie en Ukraine, et pour cette raison, le "dégrisement" risque d'être douloureux pour les Ukrainiens, a estimé le secrétaire du Conseil de sécurité de Russie Nikolaï Patrouchev dans une interview à paraître mercredi dans le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

    "Je pense que le "dégrisement" des Ukrainiens sera dur et douloureux. Il ne reste qu'à espérer que cela ne prendra pas trop de temps", a déclaré l'officiel russe.

    Et d'ajouter qu'indépendamment de l'évolution ultérieure de la situation, l'importance de la Russie pour l'Ukraine et vice versa resterait.

    "L'Ukraine ne pourra tout simplement pas se développer avec succès sans la Russie, que cela plaise ou non à qui que ce soit. Telle est l'interdépendance réciproque des deux pays sur le plan économique, logistique ou autre, interdépendance objective qui s'est formée tout au long de centenaires. Mais si pour la Russie, la rupture complète de ces liens serait un coup très douloureux, pour l'Ukraine, cela tournerait en catastrophe pure et simple", a indiqué M.Patrouchev.

    Et d'espérer que l'"euphorie victorieuse" des nouvelles autorités de Kiev ne tarderait pas à faire place à une "évaluation plus sobre de la situation réelle".

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    «Personnellement, je ne vois pas en rose l’avenir de l’Ukraine»
    Le Kremlin sur les projets de Kiev de rompre ses relations diplomatiques avec Moscou
    Les USA invitent l’Ukraine à ne pas essayer de renouer avec l’arme nucléaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik