Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Kobané: les Kurdes affirment échanger des renseignements avec les USA

    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    0 10

    Les militaires kurdes affirment échanger des renseignements avec la coalition conduite par les Etats-Unis afin de coordonner les frappes aériennes contre les positions de l'Etat islamique près de la ville de Kobané, en Syrie.

    Les militaires kurdes affirment échanger des renseignements avec la coalition conduite par les Etats-Unis afin de coordonner les frappes aériennes contre les positions de l'Etat islamique près de la ville de Kobané, en Syrie.

    "Que les militaires kurdes et américains coordonnent leurs efforts, ce n'est pas un secret. Cette coopération a débuté il y a environ une semaine", a déclaré le porte-parole du Parti [syrien] de l'union démocratique, Nawaf Khalil, cité par l'agence Associated Press.

    Selon M. Khalil, les militaires kurdes ont fourni à la coalition internationale des "informations précises et véridiques". Les militaires américains ont refusé de commenter cette assertion.

    Depuis plus de deux semaines, les djihadistes de l'EI assiègent la ville syrienne de Kobané, grand centre de l'autonomie kurde. Le groupe sunnite terroriste Etat islamique, lié à Al-Qaïda, a gagné en force lors de ses opérations en Syrie où il a combattu contre les troupes gouvernementales. L'EI a la réputation d'une des formations djihadistes les plus cruelles.

    Il y a quelques mois, cette organisation a intensifié ses activités en Irak. Fin juillet, l'EI a proclamé un "califat islamique" sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle.

    Depuis le 8 août, l'aviation américaine effectue des frappes contre les positions des djihadistes en Irak. Le 23 septembre, les Etats-Unis ont commencé à bombarder les positions de l'EI en Syrie sans avoir obtenu l'autorisation de Damas.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    L'Iran a «confisqué» un pétrolier britannique, des Russes sont à bord - images
    L’Iran «paiera un prix que personne n’a jamais payé» s’il attaque les USA, promet Trump
    L'Iran publie une vidéo pour contrer les preuves que les USA prétendent avoir quant à la destruction d'un drone
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik