International

Syrie: les Etats-Unis larguent une aide militaire aux Kurdes de Kobané

International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
0 22
S'abonner

Un avion cargo militaire US a largué des armes, des munitions et des médicaments aux combattants kurdes qui défendent la ville syrienne de Kobané assiégée par le groupe terroriste Etat islamique (EI), a annoncé dimanche le centre de commandement américain pour le Moyen-Orient et l'Asie centrale (Centcom) dans un communiqué.

Un avion cargo militaire US a largué des armes, des munitions et des médicaments aux combattants kurdes qui défendent la ville syrienne de Kobané assiégée par le groupe terroriste Etat islamique (EI), a annoncé dimanche le centre de commandement américain pour le Moyen-Orient et l'Asie centrale (Centcom) dans un communiqué.

Le communiqué précise que les 135 frappes aériennes réalisées ces derniers jours par les Etats-Unis sur les positions des djihadistes de l'EI ont freiné leur progression et tué des centaines de djihadistes.

"Toutefois, la situation reste fragile, l'EI continuant de menacer la ville et les forces kurdes continuant de lui résister", indique le communiqué.

Depuis plus de deux semaines, les djihadistes de l'EI assiègent la ville syrienne de Kobané, grand centre de l'autonomie kurde. Le groupe sunnite terroriste Etat islamique, lié à Al-Qaïda, a gagné en puissance lors de ses opérations en Syrie, où il a combattu contre les troupes gouvernementales. L'EI a la réputation d'une des formations djihadistes les plus cruelles.

Il y a quelques mois, cette organisation a intensifié ses activités en Irak. Fin juillet, l'EI a proclamé un "califat islamique" sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle.

Depuis le 8 août, l'aviation américaine effectue des frappes contre les positions des djihadistes en Irak. Le 23 septembre, les Etats-Unis ont commencé à bombarder les positions de l'EI en Syrie sans avoir obtenu l'autorisation de Damas.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Cas de Covid-19 importés d’Algérie: «on donne le bâton pour se faire battre»
Certains gels hydro-alcooliques peuvent cacher un danger mortel
Macron a déjà contredit Castex sur le remaniement, moins de 48 heures après sa nomination
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook