Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Union douanière: Moscou appelle Chisinau à laisser la Transnistrie promouvoir la coopération

    International
    URL courte
    0 22
    S'abonner

    Moscou espère que Chisinau n'empêchera pas la Transnistrie de développer ses relations avec l'Union économique eurasiatique (UEEA) et l'Union douanière, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    Moscou espère que Chisinau n'empêchera pas la Transnistrie de développer ses relations avec l'Union économique eurasiatique (UEEA) et l'Union douanière, a déclaré lundi à Moscou le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    "Quant aux perspectives du développement économique de la Transnistrie, sa coopération avec la Russie, l'Union douanière et l'UEEA en cours de création, nous ne pourrons que les saluer. Et nous espérons particulièrement que les autorités moldaves n'entraveront pas les relations économiques étrangères libres de la Transnistrie", a indiqué M.Lavrov.

    Selon le ministre, "il est évident que le statut actuel de la Transnistrie ne lui permet pas d'adhérer à l'Union douanière ni à l'UEEA, mais conformément au mémorandum de 1997 elle a le droit d'exercer des activités économiques à l'étranger, ce qui se traduit par un commerce libre et des liens d'investissement avec la Russie et l'Europe".

    La Transnistrie, dont 60% des habitants sont des Russes et des Ukrainiens ethniques, cherchait déjà à sortir de la Moldavie avant la chute de l'URSS craignant l'adhésion de la Moldavie à la Roumanie sur une vague nationaliste. En 1992, après une tentative ratée des autorités moldaves à régler le problème par la force, la Transnistrie est devenue de fait un territoire insoumis au contrôle de Chisinau.

    Le 27 juin, la Moldavie, la Géorgie et l'Ukraine ont signé un accord d'association avec l'UE. Par la suite, le parlement moldave a ratifié cet accord par 59 voix. L'opposition s'était opposée à cette ratification. La fraction communiste (34 sièges) et les députés du parti Renaissance (3 sièges) ont quitté l'assemblée en signe de protestation.  Les députés socialistes (3 sièges) ont voté contre cet accord.

    Plus tôt, Sergueï Lavrov a déclaré que Moscou jugeait "révoltante" la décision de la Cour constitutionnelle moldave interdisant les mouvements politiques s'opposant à l'intégration européenne.

    Lire aussi:

    Une femme enceinte affronte un «énorme» aigle qui attaque son chien
    Ils font une découverte macabre à l’intérieur d’un crocodile de 4 mètres
    Un couple achète un vieux château en France et se met à gagner des millions – photos
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik