Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Crash du vol MH17: Moscou appelle Berlin à publier ses informations

    International
    URL courte
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (282)
    0 1110

    L'Agence fédérale russe de transport aérien (Rossaviatsia) a invité les services de renseignements allemands à publier les informations démontrant l'implication des insurgés ou de l'armée ukrainienne dans la catastrophe du Boeing malaisien en Ukraine, a déclaré lundi le directeur de Rossaviatsia, Alexandre Neradko.

    L'Agence fédérale russe de transport aérien (Rossaviatsia) a invité les services de renseignements allemands à publier les informations démontrant l'implication des insurgés ou de l'armée ukrainienne dans la catastrophe du Boeing malaisien en Ukraine, a déclaré lundi le directeur de Rossaviatsia, Alexandre Neradko.

    "Personne ne connait les preuves fournies par le renseignement allemand. Dès le début, nous avons appelé toute personne connaissant des faits ou des circonstances objectives à communiquer cette information à la commission d'enquête néerlandaise. La partie russe l'a déjà fait. Nous avons présenté à la commission d'enquête tous les documents dont nous disposions", a indiqué M. Neradko dans une interview à la chaîne de télévision Rossiya 24.

    "Il ne s'agit pas d'adhérer facilement à l'hypothèse proposée par la République fédérale, mais de demander à ses services de renseignements de publier les informations secrètes montrant la culpabilité de telle ou telle partie", a souligné le directeur de Rossaviatsia.

    Les services de renseignements allemands ont annoncé le 19 octobre que le Boeing malaisien aurait été abattu par un missile sol-air Bouk lancé par les forces d'autodéfense du Donbass.

    Selon l'expert militaire russe Igor Korotchenko, les services allemands ne disposent pas de l'intégralité des informations contrairement à leurs collègues américains, qui savent parfaitement que l'avion a été abattu par l'armée ukrainienne. C'est la raison pour laquelle Washington ne fournit aucune photo réelle ou autre preuve confirmant l'implication des forces d'autodéfense et de la Russie dans cette tragédie.

    Un Boeing 777 de Malaysia Airlines reliant Amsterdam à Kuala Lumpur s'est écrasé le 17 juillet dernier dans la région de Donetsk, en proie à des conflits entre les insurgés et l'armée ukrainienne. 298 personnes, dont 85 enfants, ont péri dans le crash.

    Le 10 septembre, les Pays-Bas chargés de l'enquête ont rendu public un rapport préliminaire sur la catastrophe. Les experts ont confirmé que l'avion s'était désintégré en plein vol en raison des "dommages structurels provoqués par un impact extérieur de nombreux projectiles à haute énergie". Cependant, l'origine de ces projectiles n'a pas été précisée.

    Dossier:
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (282)

    Lire aussi:

    Poutine: les USA ont des données sur le crash du MH17 mais ne les dévoilent pas
    Déclassification au point mort: des documents sur le MH17 pourront rester secrets
    Crash du MH17: la Russie remet de nouvelles données au groupe d'enquête
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik