Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine: Moscou a aidé Ianoukovitch à fuir (Poutine)

    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 65451

    Moscou a aidé le président Viktor Ianoukovitch à se réfugier en Crimée après le coup d'Etat à Kiev, avant de le transférer en Russie à sa demande, a annoncé vendredi le président russe Vladimir Poutine dans une intervention devant les membres du club de discussion international Valdaï.

    Moscou a aidé le président Viktor Ianoukovitch à se réfugier en Crimée après le coup d'Etat à Kiev, avant de le transférer en Russie à sa demande, a annoncé vendredi le président russe Vladimir Poutine dans une intervention devant les membres du club de discussion international Valdaï.

    "Je ne vous cacherai pas que nous l'avons aidé à se réfugier en Crimée, où il a passé plusieurs jours. A cette époque, la Crimée faisait encore partie de l'Ukraine, mais puisque les événements à Kiev évoluaient très vite et de manière tumultueuse, il n'avait aucun intérêt à rentrer à Kiev", a raconté M. Poutine lors de la dernière réunion du club.

    Selon lui, il était extrêmement dangereux pour Viktor Ianoukovitch de revenir à Kiev, où les putschistes tuaient des activistes du Parti des régions restés fidèles à l'ancien président ukrainien.

    "L'opinion publique ne le sait pas, mais des meurtres ont été perpétrés à Kiev et des personnes ont été brûlées vives. Un groupe de nationalistes est entré dans un bureau du Parti des régions, a saisi des membres du personnel technique et les a tués avant de brûler leurs corps dans un sous-sol", a affirmé M. Poutine.

    D'après lui, dans ce contexte, Viktor Ianoukovitch a demandé à être transféré en Russie.

    "C'est ce que nous avons fait", a indiqué le président russe.

    En voyant l'évolution des événements, les habitants de la Crimée ont demandé à la Russie de les aider à organiser un référendum.

    Ce dernier s'est déroulé en bonne et due forme. Près de 97% des participants au scrutin ont voté pour l'adhésion de la péninsule à la Fédération de Russie.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Kremlin: le destin de la Crimée ne sera pas évoqué avec les partenaires étrangers
    L’ambassadeur italien donne les raisons de la réunification de la Crimée avec la Russie
    Les sanctions européennes visant la Crimée prolongées d'un an
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik