Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine: le cessez-le-feu a permis de renforcer l'armée (président)

    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 11

    L'Ukraine a renforcé son armée grâce au cessez-le-feu proclamé le 5 septembre dernier dans le sud-est du pays, a déclaré samedi le président ukrainien Piotr Porochenko sur son site officiel.

    L'Ukraine a renforcé son armée grâce au cessez-le-feu proclamé le 5 septembre dernier dans le sud-est du pays, a déclaré samedi le président ukrainien Piotr Porochenko sur son site officiel.

    "La décision d'instaurer un cessez-le-feu a surtout permis de renforcer l'armée. Nous avons repris haleine, soigné les blessures, acheminé des matériels, construit des fortifications. Les quatre usines de blindés ukrainiennes fonctionnent à trois équipes pour satisfaire les besoins de l'opération antiterroriste. Et nous sommes beaucoup plus forts qu'il y a un mois et demi", a indiqué M.Porochenko.

    Dans le même temps, le président a estimé que seuls des moyens politiques permettraient à l'Ukraine de récupérer les territoires où "il est hors de question d'utiliser des méthodes militaires". "Aucune critique ne m'empêchera de rechercher une issue pacifique de la situation", a ajouté le président Porochenko.

    Le président ukrainien Piotr Porochenko a récemment déclaré que l'Etat ukrainien s'était engagé dans la voie de la guerre et qu'il élargirait son soutien à l'industrie de guerre et à l'armée. Selon le président, Kiev a notamment l'intention  de moderniser sa Marine de guerre et de se doter d'armes de précision et de missiles de croisière dès 2015 et compte lancer la construction d'une usine de munitions dans deux ans.

    Kiev a lancé le 15 avril une opération "antiterroriste" d'envergure en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au renversement du président Viktor Ianoukovitch. Selon l'Onu, les hostilités ont déjà fait plus de 3.700 morts et plus de 9.000 blessés parmi les civils. Le 5 septembre, après plusieurs mois d'affrontements meurtriers, les autorités de Kiev ont signé avec les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk un accord de cessez-le-feu à Minsk, sous la médiation de la Russie et de l'OSCE. Bien que le cessez-le-feu soit globalement respecté, selon les observateurs, les deux parties s'accusent mutuellement de violer la trêve.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Kiev: les forces balistiques doivent être prêtes à pénétrer dans le Donbass
    La situation dans le Donbass risque de «partir en vrille»
    Avant Pâques, Porochenko appelle à la paix et... à se mobiliser pour le retour du Donbass
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik