International

Les États-Unis peuvent faire jouer "le rôle de l’URSS" à l’Iran, la Chine ou la Russie (Poutine)

International
URL courte
11e réunion du club de discussion Valdaï (35)
0 62
S'abonner

Pour les Etats-Unis, cela importe peu qui va jouer le rôle de l’URSS: l’Iran, la Chine, ou la Russie, a indiqué vendredi le président russe Vladimir Poutine lors de la conférence du Club international de discussion Valdaï.

Pour les Etats-Unis, cela importe peu qui va jouer le rôle de l’URSS: l’Iran, la Chine, ou la Russie, a indiqué vendredi le président russe Vladimir Poutine lors de la conférence du Club international de discussion Valdaï.

"Peu importe qui a le rôle de l’URSS, la place de l’adversaire principal, dans la propagande américaine. Cela peut être l’Iran, le pays qui développe ses propres technologies nucléaires, la Chine, la première économie mondiale, ou la Russie, une superpuissance nucléaire", a indiqué Poutine lors de la de la conférence du Club international de discussion Valdaï.

Selon Vladimir Poutine, les Etats-Unis essaient constamment de diviser le monde et former une image d’un pays ennemi.

"Nous les voyons entreprendre des tentatives de dessiner des lignes de démarcation, de créer des coalitions d’après le principe du "contre" et non pas le principe du "pour", et former à nouveau l’image de l’ennemi, comme ce fut le cas pendant la Guerre Froide. Et en même temps de tenter d’obtenir le droit d’être le leader, ou d’avoir le droit de diktat, si vous voulez", a déclaré le président russe.

Dossier:
11e réunion du club de discussion Valdaï (35)

Lire aussi:

Сoronavirus: un cinquième cas confirmé en France, deux patients en réanimation
«Wallah tu vas plus rigoler»: une femme violemment agressée par un individu dans le métro de Paris – vidéo
Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik